Daniel Daignault
Canoë

La beauté de la semaine: Virginie Parent

La beauté de la semaine: Virginie Parent

Voir en plein écran

Daniel Daignault

Originaire de Baie-Comeau, Virginie Parent habite Québec depuis près de deux ans. C’est avec beaucoup de bonheur qu’elle s’est prêtée à la séance photo pour cette chronique. « C’est un beau défi personnel que je me donne en étant modèle pour des photographes. Je n’ai pas fait beaucoup de séances photo jusqu’à maintenant, mais j’aime beaucoup cette activité » dit-elle.

Âgée de 28 ans, Virginie est manœuvre dans le domaine de la construction depuis huit ans. « Quand j’habitais à Baie-Comeau, j’étais l’une des seules femmes à faire ce métier, mais plus ça va, plus il y en a qui exercent le même travail que moi. C’est un travail physique et il faut faire sa place, y mettre les efforts pour réussir. Je suis fonceuse de nature et quand je désire quelque chose, peu importe de ce qu’il s’agit, je ne suis pas du genre à reculer pour parvenir à mes fins » ajoute Virginie.

Virginie est mère de deux garçons âgés de onze ans et de deux ans et demi. « Je fais tout pour qu’ils ne manquent de rien et je veux leur inculquer de belles valeurs, leur donner une bonne éducation », confie-t-elle.

Lorsqu’elle ne travaille pas, elle aime s’adonner à des activités en famille, tente de se tenir en forme en allant s’entrainer au gym, et essaie aussi de trouver du temps pour faire de la photo.

Évidemment, il est impossible de ne pas remarquer les nombreux tatouages qu’elle arbore et qui, selon ses dires, illustrent des étapes importantes de sa vie. Souvent des épreuves qu’elle a réussi à surmonter. « Ils représentent la personne que je suis et ce que j’ai vécu. J’étais âgée de onze ans et demi lorsque je me suis fait tatouer pour la première fois. C’était un dauphin, et même si elle n’était pas trop d’accord, ma mère m’avait accompagnée » précise Virginie, une femme pour le moins déterminée.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Photos

Vidéos