Daniel Daignault
Canoë

La beauté de la semaine: Véronique Lavoie

La beauté de la semaine: Véronique Lavoie

Voir en plein écran

Daniel Daignault

Lorsqu'elle ne pose pas pour les photographes pour assouvir sa passion d'être modèle, Véronique Lavoie, originaire de la ville de Granby, travaille comme infirmière. « J'occupe cet emploi depuis cinq ans, c'est un travail qui me comble dans mon besoin d'aider les gens et d'être présente pour eux. C'est valorisant, même si le travail n'est pas de tout repos » confie-t-elle.

La jeune femme est âgée de 27 ans et est modèle depuis dix ans. Elle a posé pour quantité de photographes et a aussi participé à de nombreux événements promotionnels. « J'aime beaucoup le côté artistique de la photo et me laisser aller à explorer différentes choses plus flyées. C'est ma façon de lâcher mon fou, et ça me permet d'atteindre un bel équilibre dans ma vie entre mon travail d'infirmière et le plaisir que j'ai à être modèle » ajoute Véronique.

Véronique a également une passion pour les tatouages. « J'en ai huit en tout et chacun d'entre eux a son histoire, sa signification. Pour moi, les tatouages se sont toujours inscrits dans un processus pour guérir mon âme. Ils représentent des combats que j'ai menés ou des situations que j'ai vécues et que j'ai réussi à surmonter. Mon premier tatouage a été mes ailes dans mon dos » précise celle qui est célibataire depuis quelques semaines.

« Je suis une fille qui aime se faire courir après, alors j'ai donc un faible pour les hommes qui ont du guts, qui n'ont pas peur de foncer, et qui n'ont pas peur du rejet non plus. Je n'aime pas les choses simples. Et quand je suis amoureuse, je suis une romantique, j'aime me faire courtiser et faire l'objet de petites attentions. »

Véronique a beaucoup voyagé et depuis un moment, elle envisage l'idée de déménager au Mexique. « C'est encore en planification, ce n'est pas seulement un rêve. J'aimerais aller travailler là-bas dans le milieu du tourisme, c'est quelque chose qui m'attire beaucoup. Je suis curieuse de nature et j'aime découvrir les différentes cultures, parler avec des gens, apprendre une foule de choses. J'aime mon travail d'infirmière, mais je ne me vois pas faire ça toute ma vie, j'ai envie de goûter à autre chose » ajoute-t-elle. Véronique occupe ses temps libres à étudier l'espagnol et elle fait également de la couture, s'amuse à se créer des vêtements.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Photos

Vidéos