Agence QMI

Koriass milite pour le respect du consentement sexuel

Le rappeur Koriass effectue actuellement une tournée des cégeps du Québec dans le but d'éduquer et de sensibiliser les jeunes à la notion de consentement sexuel et de rapports amoureux égalitaires.

Il est accompagné dans cette démarche par la présidente du Conseil du statut de la femme, Julie Miville-Dechênes et de la journaliste indépendante et blogueuse Marilyse Hamelin.

«C'était nécessaire qu'on le fasse, parce qu'il y a encore des mentalités qui sont ancrées dans la tête des garçons de culpabiliser les filles pour leur attitude et ça, c'est au cœur de la culture du viol», a-t-il dit mercredi en entrevue sur les ondes de TVA Nouvelles, à l'émission «Québec Matin».

C'est à la suite d'un texte qu'il avait publié sur le site de la revue «Urbania» qu'il a été invité à participer à la tournée «Sexe, égalité et consentement».

Dans ce billet, titré «Natural born féministe», «j'expliquais que j'étais féministe et je parlais de ma vision, en tant qu'homme, sur la culture du viol et le féminisme», a-t-il précisé.

Koriass a souligné qu'il cible davantage les garçons dans son discours. «J'essaie vraiment d'aller parler aux garçons parce que je pense que ça passe par l'éducation sexuelle et l'éducation sur le consentement», s'est-il justifié.

La tournée «Sexe, égalité et consentement» s'est arrêtée au Collège Ahuntsic le 8 mars dernier. Huit autres conférences seront données dans différents cégeps de la province.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Photos

Vidéos