La drague par beau temps serait plus efficace

Étude - La drague par beau temps serait plus efficace

 Photo Fotolia

Une étude française montre que les dragueurs ont plus de chance d'arriver à leurs fins par temps ensoleillé que par temps nuageux.

Nicolas Guéguen, professeur à l'université de Bretagne-Sud, à qui l'on doit une étude précédente sur le pouvoir de séduction de la couleur rouge sur les hommes, a mené une étude sur les effets du temps sur la séduction hétérosexuelle.

Il a demandé à un bel homme de 20 ans d'aborder 500 femmes, âgées de 18 à 25 ans, seules dans la rue, et de leur demander leur numéro de téléphone. Les femmes ont été sollicitées par temps ensoleillé et par temps nuageux (pas pluvieux), des jours où la température était sensiblement la même.

Il en ressort que les femmes sont plus réceptives aux avances et plus susceptibles de donner leur numéro lorsque le soleil brille. Plus de 22% des femmes l'ont fait par temps ensoleillé, mais ce nombre est tombé à 14% par temps couvert.

Des études précédentes sur le même thème ont montré qu'on est plus sensible à la drague en présence d'odeurs attirantes, de musique romantique et de certaines couleurs, selon la même équipe de chercheurs.

Ces résultats ont été annoncés le 28 janvier et sont parus dans la revue anglophone Social Influence.


Vidéos

Photos