Philippe-Vincent Foisy
Canoë

La séduction, ça s'apprend

Rencontres - La séduction, ça s'apprend

Photos: Fotolia

Philippe-Vincent Foisy

Dernière mise à jour: 27-09-2012 | 04h00

Pas toujours facile d’aborder une femme, surtout si on a peu d’expérience. Une fois la glace brisée, d’autres difficultés telles les premières rencontres pavent la voie vers le couple. Heureusement, pour certains, la drague comme les maths, ça s’apprend.

Un jeu?

Neil Strauss, journaliste du magazine Rolling Stone, est devenu guru de la séduction et il résume son art à de simples équations mathématiques.

Il livre les recettes de son ascension, qui l'a mené d'impopulaire auprès des femmes à un des meilleurs «artistes» de la séduction dans son autobiographie, The Game: Les secrets d’un virtuose de la drague.

Son histoire a été une révélation pour Éric Frappier. À l’aube de la trentaine, il ne veut plus de son existence monotone dans le sous-sol de ses parents. «Le livre m’a donné envie d’une vie plus épicée», explique-t-il.

Il cherche donc un guru de la trempe de Strauss pour profiter des joies de la séduction.

Ses recherches le mènent à Coach séduction, fondé en 2004 par Marie-France Archibald qui a été séduite par le marché des célibataires, 43% des Québécois vivant seuls.

Depuis, environ 600 personnes ont suivi ses formations de groupe ou privées.

Lire la suite: Une scéance de coaching à la Hitch



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Photos

Vidéos