Moins de risques de cancer de la prostate chez les sportifs

Santé

Photo Fotolia

Santé Log rapporte une nouvelle étude concernant le cancer de la prostate qui risque de donner le goût à plusieurs hommes de se mettre à l'exercice physique.

Selon l'étude britannique, les hommes actifs verraient leurs risques de développer un cancer de la prostate être diminués de moitié, rien de moins.

Publiées dans la plus récente édition du magazine Cancer, ces recherches en provenance du Durham Veterans Affairs Medical Center ne sont pas complètes, mais apportent certains éléments qui tendent à prouver cette théorie.

Cette dernière parle de 50 % moins de risque concernant le cancer de la prostate, mais aussi d'une meilleure capacité de rétablissement en cas de cancer, en plus de risques atténués de subir des lésions graves lors des traitements ou du développement d'une maladie du genre.

L'étude semble controversée depuis sa sortie, puisqu'elle parle des bienfaits de l'exercice physique en matière de cancer de la prostate chez les hommes blancs seulement, ce qui fait bondir certains spécialistes et observateurs.

Il est clair que d'autres études sur le sujet sont à prévoir.

Aussi sur Canoe.ca:

Le cancer testiculaire touche les jeunes hommes

Solutions à la dysfonction érectile et l'incontinence


Vidéos

Photos