Sports hivernaux d'endurance

Portraits

Photos luchamel.com

Marie-Claude Forest

Lorsque maugréer contre le temps froid autour d'un feu de foyer est votre plus grand élan sportif hivernal, il est temps de prendre l'air et de relever de nouveaux défis! Voici trois gars pour qui l'hiver est synonyme d'endurance et de sueurs... chaudes.

1. Course en raquettes: David Le Porho

La course en raquettes s'est présentée à David Le Porho, il y a quelques années, comme une bonne façon de s'entraîner à l'extérieur en plein hiver tout en s'amusant.

Ce coureur sur route et en sentier est tombé en amour avec la course en raquettes. «Maintenant, ma saison d'hiver est beaucoup plus qu'une saison de récupération. C'est une véritable saison de compétition avec un but : atteindre un maximum de forme pour la fin février, lorsque les compétitions les plus importantes se déroulent», explique l'athlète trentenaire double champion du monde de cette discipline en 2011 et 2012.

Et le Québec, avec ses milliers de kilomètres de sentiers et de neige folle, est parfait pour ce sport qui s'apparente à la course en sentier avec la neige comme facteur de difficulté supplémentaire.

Le défi du coureur consiste à s'adapter aux différentes surfaces. «C'est un sport très complet puisqu'on travaille à la fois le système cardiovasculaire et la résistance musculaire», ajoute-t-il.

Le fait d'être en plein cœur de la nature est aussi une grande source de motivation : «J'apprécie grandement l'environnement enneigé et silencieux. Il y a comme un instinct de "bête sauvage" qui ressort. On s'entend respirer et on ne croise personne.» Le bonheur !

Pour plus d'informations:

Le Club de raquette de Montréal
David Le Porho

Suite: Biathlon: Marc-André Bédard


Vidéos

Photos