10 conseils pour éviter les accidents en ski

Médecins

 Photo Fotolia

À l'heure où certains ont déjà la chance de skier, d'autres attendent avec impatience les vacances d'hiver pour tester l'enneigement de cette nouvelle saison. Il n'est pas trop tôt pour se préparer aux prochaines séances. Voici les conseils de l'association Médecins de Montagne pour prévenir les accidents.

1- Élaborer un planning d'entraînement physique avant les vacances au ski

Il est indispensable pour les skieurs amateurs, même s'ils sont débutants, d'entreprendre des exercices physique, musculaire et cardiaque, pour préparer leur corps aux prochaines séances de ski des vacances. Il convient d'insister sur les zones qui seront particulièrement sollicitées, telles que les articulations et les cuisses.

2- Ne pas oublier le casque

Qu'il s'agisse de ski, de snowboard ou de luge, le port du casque s'avère indispensable.

3- Faire régler ses fixations

Selon l'association Médecins de Montagne, «l'entorse du genou représente un tiers des diagnostics en ski alpin. Une étude en 2001 a montré qu'une entorse sur deux est la conséquence d'une fixation mal réglée».

4- Réserver un cours auprès d'un moniteur pour les débutants

Il est indispensable de suivre un cours auprès d'un moniteur lorsqu'un vacancier monte sur des skis pour la première fois. Les pratiquants de moins de sept jours sont davantage exposés aux accidents.

5- Les protections aux poignets pour les snowboardeurs sont indispensables

Plus du quart des accidents survenus en snowboard concerne le poignet. Les protections représentent ainsi un bon moyen d'éviter les blessures.

6- Adopter un régime alimentaire adéquat à la pratique du ski

Une séance de ski est loin d'être de tout repos. Il s'agit d'une véritable épreuve physique, à laquelle doivent se préparer les skieurs. Cette préparation doit s'effectuer aussi dans l'assiette, en adoptant un régime adéquat.

À la montagne, les médecins conseillent de prendre un solide petit-déjeuner, copieux et varié, et de ne jamais sauter un repas. Un skieur, pesant 70 kg, dépense en moyenne 400 kcalories par heure, lors d'une journée de ski.

7- Emporter des collations sur les pistes

«Il faut compenser la perte énergétique entraînée par la pratique sportive prolongée pour éviter les blessures» expliquent les médecins de montagne. Et d'ajouter «le froid accélère l'épuisement des ressources en énergie car lorsqu'il fait froid, le corps brûle plus de calories pour se maintenir à température». Prévoir donc des barres de céréales et des fruits secs dans le sac à dos avant une séance de ski.

8- S'hydrater régulièrement

L'exercice prolongé au contact du vent, le fort ensoleillement, le froid, l'équipement vestimentaire mal adapté, l'air sec sont autant de facteurs qui entraînent la déshydratation des skieurs.

Selon l'association, une déshydratation de 2% du poids du corps peut diminuer les capacités physiques jusqu'à 30%. Et, il ne faut pas attendre d'avoir soif pour boire sur les pistes.

La soif est le premier signe de la déshydratation. Les médecins conseillent de privilégier les boissons contenant des glucides et du sodium, pour «maintenir une bonne hydratation et éviter l'épuisement des réserves glucidiques».

9- Sur les pistes, le skieur en aval a toujours priorité

Une seule règle prime en matière de «trafic» sur les pistes : le skieur en aval a la priorité. Les autres sportifs doivent donc prévoir une trajectoire assez large pour anticiper les gestes du skieur en contrebas.

10- Respecter les conseils de préparation avant une séance de ski hors piste

Plusieurs précautions sont nécessaires avant de skier hors-piste. Avant toute prise de décision, un coup d'oeil à la météo, aux prévisions et aux risques d'avalanches doit être un réflexe.

Il est également nécessaire d'emporter avec soi un récepteur, comme un appareil de recherche de victimes d'avalanche (ARVA). Pour les skieurs les moins aguerris, l'accompagnement d'un guide est essentiel.

Aussi sur Canoe.ca: Se distinguer sur les pistes de ski


Vidéos

Photos