Le 21 août 2014
CANOE.CA / HOMMES / FORME / La crise de la quarantaine démystifiée
Phénomènes biologiques - La crise de la quarantaine démystifiée
Photo Fotolia

Phénomènes biologiques

La crise de la quarantaine démystifiée

| BUM | 21 novembre 2012
 
 

Une étude classe la «crise de la quarantaine» dans la colonne des phénomènes biologiques.

La crise de la quarantaine en est une qui peut s'avérer parfois rigolote, d'autres fois carrément explosive... et mener à des changements de vie radicaux.

Cette crise de milieu de vie («mid-life crisis») n'a pas toujours été reconnue officiellement par les scientifiques, mais on constate que les choses ont bien changé, alors que Santelog.com rapporte une étude qui classe la «crise de la quarantaine» dans la colonne des phénomènes biologiques.

Alors, vouloir changer de carrière (ou de femme) ou avoir le désir subi de voyager autour du monde pourrait bien provenir de votre propre «horloge de bien-être».

Le bien-être humain oscille selon les périodes de la vie, étant plus élevé et marqué chez les jeunes. Il pourrait bien connaître un fort creux de vague à l'arrivée de la quarantaine, selon l'étude publiée dans Actes de l'Académie des Sciences américaine (PNAS), une publication scientifique bien connue.

Pour appuyer cette théorie, on a fait appel aux meilleurs amis de Darwin : les singes. En observant 508 grands singes grâce à des tests adaptés, les chercheurs ont pu démontrer que ces primates ressentaient aussi les effets de la «crise de la quarantaine», à un moment bien précis.

L'évolution et la biologie joueraient donc un rôle important dans ce phénomène plus masculin.

 
 

Dans Forme

[an error occurred while processing this directive]

Dans Hommes

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]

Chroniques

    [an error occurred while processing this directive]