Karl-Philip Vallée
Canoë

On a essayé: les scooters électriques de Kumpan

On a essayé: les scooters électriques de Kumpan

La salle de montre est située au 31 rue Queen, à Montréal.Photos Kumpan Electric

Karl-Philip Vallée

Kumpan Electric vient d'ouvrir une première succursale en Amérique du Nord avec l'ambition de conquérir le continent à l'aide de ses scooters électriques. Canoë s'est rendu sur place pour tester les produits de la marque.

C'est dans la boutique nichée au cœur de la Cité du multimédia, près du Vieux-Montréal, que nous avons retrouvé Simon Deschênes, vice-président ventes et marketing pour la branche nord-américaine de Kumpan, pour discuter de ses petits véhicules.

D'emblée, une question s'impose: pourquoi venir en Amérique du Nord, alors que les scooters sont beaucoup plus populaires en Europe? Pour M. Deschênes, c'était une étape logique pour l'expansion de l'entreprise. «C'est à Montréal qu'il se vend le plus de scooters au pays et nous comptons nous étendre jusqu'au Panama et dans les Caraïbes. Pour certaines îles [des Caraïbes], la législation est la même que sur le continent européen et nos scooters y sont déjà approuvés.» Les États-Unis sont bien sûr dans la mire de l'entreprise, qui attend l'approbation des autorités américaines pour s'y installer.

Pour que cette expansion fonctionne, il faut toutefois que le produit soit à la hauteur des attentes des consommateurs. Kumpan vise une clientèle urbaine, qui utilise son scooter pour de courts déplacements, comme pour se rendre au travail. Ses scooters sont donc adaptés à cette réalité.

Caractéristiques

Fonctionnant à l'aide d'une à trois batteries au lithium-fer-phosphate, les véhicules ont une puissance comparable à un scooter à essence 50 cc. Avec une seule batterie (incluse à l'achat), les utilisateurs peuvent s'attendre à parcourir environ 50 km sur une seule charge (50 km supplémentaires par batterie ajoutée).

Cela correspond aux besoins de la majorité des clients, selon M. Deschênes. «Les gens parcourent entre 15 et 20 km par jour en moyenne. Quand quelqu'un vient acheter un scooter, je lui recommande généralement de repartir sans acheter de batterie supplémentaire.» Ceux qui désirent avoir une plus longue autonomie peuvent revenir dans le mois suivant l'achat et obtenir un rabais sur les batteries.

Contrairement à de nombreux modèles sur le marché, les batteries de Kumpan ont l'avantage de se recharger relativement rapidement. On doit compter deux heures et demie pour la recharge d'une batterie avec un câble ordinaire ou une heure de recharge avec un chargeur rapide Kumpan. Les deux méthodes sont compatibles avec une prise électrique standard.

Comme les batteries sont portatives, il est possible de les retirer du scooter pour les faire charger au bureau ou chez un ami, par exemple. Simon Deschênes souligne que les batteries ont une longue durée de vie. «Il faut parcourir 40 000 km avant que la batterie ne se charge qu'à 70 % de sa capacité totale, soit une autonomie d'environ 35 km.»

Essai routier


Lorsqu'est venu le temps d'essayer l'appareil M. Deschênes était visiblement fier de nous montrer sa flotte de véhicules. «Vous verrez, la première chose qui frappe, c'est le silence!» En effet, nous n'avions même pas remarqué que le moteur était en marche lorsque nous avons enfourché la monture.

En raison de son centre de gravité assez bas, le modèle 1953 (1 place) que nous avons essayé s'est avéré très agréable à conduire. À peine quelques secondes ont été nécessaires pour trouver notre équilibre, malgré une expérience minime sur ce type de véhicule.

N'allez pas croire que cette facilité venait du fait que le scooter n'offre pas assez de puissance. Le modèle de base peut atteindre 59 km/h et celui possédant un moteur plus puissant peut se rendre jusqu'à 70 km/h. On le sent d'ailleurs tout de suite en tournant la poignée des gaz. Le moteur répond immédiatement et peut vous permettre d'effectuer des démarrages rapides. Les virages s'effectuent aussi tout en douceur et le freinage offre une sensation agréable.

L'essai routier de quelques minutes ne nous a pas donné l'occasion de trouver de défauts apparents, si ce n'est peut-être un espace de rangement limité sous le siège, en raison des batteries. Les utilisateurs pourront pallier à ce manque en ajoutant un compartiment sur le support arrière ou en n'installant qu'une seule batterie.


Les scooters Kumpan Electric sont en vente à la boutique de Montréal, située au 31 rue Queen, à partir de 4299 $.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Photos

Vidéos