AFP

Découverte d'armes antiques inédites

Découverte d'armes antiques inédites

Photo Fotolia

Un ensemble «exceptionnel» d'armes en bronze datant de l'âge de fer (900-600 av. JC) a été mis au jour près d'Adam, dans le Sultanat d'Oman, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Ces vestiges «découverts éparpillés sur le sol, dans un bâtiment appartenant à un complexe a priori cultuel» comprennent «deux carquois complets et des armes métalliques, parmi lesquelles cinq arcs», ont expliqué le ministère français des Affaires étrangères, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et les universités parisiennes Panthéon Sorbonne et Paris Ouest dans un communiqué commun.

«Ces armes-là sont des choses qu'on ne trouve pour ainsi dire jamais parce que les arcs et les carquois, théoriquement, ce n'est pas en métal. Les arcs sont en bois, les carquois en cuir, les flèches en bois, et donc ils disparaissent avec le temps», a déclaré à l'AFP le chercheur Guillaume Gernez qui dirigeait les fouilles réalisées par la mission archéologique française en Oman central.

Ces objets «inédits» sont «des imitations», ils ne sont «pas du tout utilitaires», mais destinés «sans doute à une pratique de type rituel ou à des offrandes» à des divinités ou des personnalités importantes, a-t-il ajouté.

«Les objets en eux-mêmes et le fait qu'ils soient groupés dans un tel contexte font que c'est quelque chose de tout à fait inattendu», a souligné M. Gernez.

Les recherches effectuées dans la région d'Adam, située à la frontière des oasis et des espaces désertiques d'Oman, visent à «mieux connaître le système politique, les pratiques sociales et les rituels existant en Arabie antique à cette époque», selon le communiqué.

Les objets ont été découverts dans l'un des bâtiments du site dénommé Mudhmar Est, au pied du Jabal Mudhmar, à proximité de l'une des plus grandes vallées omanaises et au carrefour stratégique de plusieurs routes commerciales.

Dans une petite salle apparemment dépourvue de portes, les archéologues ont mis au jour les armes en bronze qui semblent tombées des meubles ou des étagères qui les supportaient, ou étaient peut-être accrochés aux murs de la pièce, selon le communiqué.

Parmi ces objets, un premier groupe comprend «deux petits carquois intégralement en bronze, y compris les six flèches contenues à l'intérieur de chacun d'eux», mesurant 35 cm.

Un deuxième groupe comprend cinq haches de combat, cinq poignards à pommeau en forme de croissant caractéristiques de l'âge de fer, une cinquantaine de pointes de flèches et cinq arcs complets.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Photos

Vidéos