Mélodie Nelson

Chronique de Mélodie Nelson

Mélodie Nelson
Canoë

Le cunnilingus serait efficace contre le cholestérol

Le cunnilingus serait efficace contre le cholestérol

Mélodie Nelson veut célébrer les vertus du cunnilingus.Photo Instagram

Mélodie Nelson

Faire des fellations sauve des vies, protège les bélugas, améliore la digestion, diminue la rosacée et permet de sauter un repas.

Les articles sur le sperme et les avantages d'en avaler ou de s'en étaler sur le visage sont abondants. Suffisamment abondants pour être frustrants plutôt qu'inoffensifs et rigolos. Pour en venir à guérir d'une dépression, il faudrait avaler combien de kilos de foutre à genoux, sur un coussin acheté d'abord pour les siestes de son chihuahua?

J'ai déjà vanté moi aussi les qualités de sucer une queue. J'écrivais il y a quelque temps dans une chronique que «des études montrent que le sperme, régulièrement consommé, diminue les risques de cancer des ovaires, de dépression et d'acné. Il est également bon pour les femmes enceintes, car il permettrait de diminuer les nausées.» Pour me faire pardonner cette incartade (même si je reste persuadée que l'effet placebo du sperme a aidé lors de mes grossesses parfaites), j'ai décidé de cesser de me fier à des études qui glorifient le pouvoir de la semence plus ou moins gluante.

Je vais plutôt célébrer les vertus du cunnilingus. 

Voici les avantages à avoir le visage entre les cuisses d'une femme:

1. Lécher encourage les économies

Il n'est pas nécessaire d'aller toujours au cinéma ou de commander cinquante sushis un vendredi soir. Si vous passez la soirée au lit, avec une partenaire heureuse de vous montrer l'emplacement de son clitoris, le cinéma, l'opéra et les spectacles de ballet sur glace deviennent beaucoup plus accessoires.

2. Lécher donne un parfum unique

Mon mec, après m'avoir léchée, sent les épices. Même s'il prend sa douche, se brosse les dents, avale un smoothie aux bleuets congelés du Costco, il sent parfois encore les épices. Lécher votre douce vous donnera à vous aussi un parfum unique. Gardez votre Clinique Happy pour des journées sans câlins intimes.

3. Lécher permet un entraînement régulier de la langue

Les muscles de la langue peuvent s'en donner à cœur joie lors d'un cunnilingus. Donnons autant d'importance à la langue qu'aux muscles que l'on montre fièrement sur des photos avant/après. Si vous trouvez que votre langue manque de mobilité, peut-être que votre frein lingual en est la cause. Une frénectomie peut être envisagée. (Je ne suis pas médecin, j'ai juste un costume d'infirmière cochonne. Je sais toutefois que c'est gênant, d'avoir l'impression de ne pas lécher avec autant d'abandon que souhaité.)

4. Lécher tabasse la dépression

Donner du plaisir, sans l'obligation de jouir et de respecter un cadre horaire précis, provoque des sentiments positifs. Ça renforce la confiance en soi et permet de se sentir plus utile qu'en cherchant un découpeur de bananes au Canadian Tire.

Ce n'est pas vrai que ça vous débarrassera d'une dépression, j'exagérais, comme un facial au sperme ne rajeunira pas un visage de dix ans. Quand vous pratiquez le sexe oral, j'espère vraiment que vous le faites plus guidé par l'envie que parce que vous connaissez la valeur glycémique ou anti-déprime de la cyprine.

Suivez-moi aussi sur melodienelson.com, un blogue adulte.

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Photos

Vidéos