Mélodie Nelson

Chronique de Mélodie Nelson

Mélodie Nelson
Canoë

La nudité, c'est surfait

Mélodie Nelson

Je ne pensais pas écouter la téléréalité «Célibataires et nus», parce que j'avais visionné récemment des épisodes d'une série de filles britanniques qui critiquent les accessoires de cheveux et le bronzage de chacune. J'avais ma dose de vulgarité. Sauf que la série québécoise n'est pas si vulgaire ou superficielle: elle présente des corps qui ne sont pas parfaits et les participants ont l'air franchement joyeux et courageux d'être là, avec leur piqûre de moustique sur le gland et leurs vergetures. Ce n'est pas non plus une perte de temps si, comme moi, vous l'écoutez en vous limant les ongles et en envoyant à un ami le résumé du dernier livre de Joyce Carol Oates.

Rester habillée pour continuer à exciter

Je comprends les participants d'être heureux de laisser leur petite culotte sur la branche d'un arbre. Moi j'aime être nue pour le petit déjeuner et mes séances d'imitation de Rihanna (mon vibro en micro), mais je préfère m'habiller un peu quand vient le temps d'exciter mon mec. Il me voit depuis dix ans toute nue quand je brise la machine à café et quand je me mets à quatre pattes pour le sucer. Je ne dis pas que mes fesses sont rendues ennuyantes à regarder, mais parfois un peu de tissu capte plus l'intérêt que mes fesses quasi parfaites.

Les jeux sexuels sans nudité complète semblent plus intenses, car ils font osciller entre la certitude de bien se vider et le danger d'être rejeté. Je porte parfois un cardigan comme pyjama, car il me rappelle la douceur et la tendresse d'une amie qui vit maintenant dans un autre pays. Ce n'est pas trop sexy, mais ça peut le devenir, si mon mec, croyant que je ne suis pas trop ouverte aux ébats dans cette tenue, se voit soudain ravi et quasi béni des dieux quand je ramène le cardigan dans le haut de mon dos, pour l'inviter à me prendre en cuillère.

Pas besoin d'une tenue de pompier en latex!

N'importe quelle tenue peut être aussi tentante qu'un sac de croustilles au bacon à minuit. Ce n'est pas obligatoire d'avoir un coffre aux trésors de tenues de pompiers ou d'infirmières, de bustier en latex et de masque de licorne. Une femme qui pousse sur le côté son short en jean pour vous permettre de bien vous enfoncer en elle n'a pas besoin de porter des oreilles de lapins Playboy, non?

C'est pareil pour vous. Une cravate à déboutonner permet d'aiguiser et d'anticiper le plaisir. Gardez votre caleçon Malebasics à motifs de petites voitures au lit. Votre copine ne peut alors pas deviner si vous avez juste envie de dormir ou si vous rêvez déjà à ce qu'elle vous persuade de retirer votre caleçon. Si vous l'attendez au lit avec la boîte de condoms Lelo Hex sur son oreiller, c'est moins spontané.

Une cravate comme inspiration érotique

Les vêtements peuvent aussi inspirer des jeux. Une cravate peut être utilisée comme un masque. Un soutif de couleur beige peut donner une idée de jeux de rôle entre un designer de lingerie pourri et une mannequin qui n'a qu'une envie: découper ses sous-vêtements avec des ciseaux de couture professionnels.

Je n'irais toutefois pas jusqu'à vous proposer de recourir à un soutif pour emprisonner votre douce moitié, comme le suggère le magazine «Cosmopolitan». Mes soutifs, quand ils ne sont pas beiges, sont bien trop précieux pour que je les manipule comme une corde. Trop précieux aussi pour y verser de la bière, comme un Sherbrookois de «Célibataires et nus» qui a arrosé les cheveux d'une participante. Si l'émission de téléréalité est moins vulgaire et excitante que prévu, ce n'est quand même pas un exemple de décence.

Suivez-moi aussi sur melodienelson.com, un blogue adulte.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Photos

Vidéos