Mélodie Nelson

Chronique de Mélodie Nelson

Mélodie Nelson
Canoë

Kidnapper un chien comme on enterre un coeur

Kidnapper un chien comme on enterre un coeur

La violence conjugale se poursuit parfois même après une rupture.Photo Fotolia

Mélodie Nelson

C'est une histoire de chien, mais ce n'est pas juste une histoire de chien.

C'est l'histoire d'une amie qui voulait adopter six enfants, avoir un zoo et des réserves sans fin de crème glacée au lait de coco. Une amie avec un coeur cent fois plus gros que le mien.

Une amie qui s'est fait battre, humilier, mentir par un ex, mais qui est prête à lui laisser garder son chien, parfois, parce qu'elle adore son chien et qu'elle trouve ça bien normal que son ex l'aime bien aussi, le pitbull qui a passé deux ans avec eux.

Deux ans à les entendre rêver de chalet, de rires d'enfants, de tapis de douche zébré, de nuits qui durent douze heures, d'amour qui dure plus qu'une nuit. Deux ans à voir l'ex quitter leur appartement pour appeler d'autres filles ou rouler des joints, caché dans sa voiture. Deux ans à être témoin de rêves défaits et de rêves qui se refont, parce que parfois même après avoir reçu des coups, il y a des «je t'aime» et que ça suffit pour oublier, un peu.

Des menaces au Nouvel An

Le 31 décembre, son ex est allé chez elle, alors qu'elle ne lui avait jamais révélé sa nouvelle adresse. Il a demandé à avoir le chien, juste pour un weekend. Troublée, préparant une réception pour le Nouvel An, elle s'est sentie menaçée et elle a accepté, croyant qu'elle reverrait sa Stella bientôt.

Habituellement, quand elle prêtait son chien, elle l'amenait chez la mère de son ex, pour ne pas avoir de contact avec lui.

Lundi, elle tente de rejoindre son ex au téléphone. Il crie, alors qu'elle demande qu'il ramène Stella chez elle, tel que promis. Elle lui rappelle que la chienne a une diète spéciale et que ça peut être dangereux de la laisser pendant la journée avec les deux jeunes enfants de sa nouvelle blonde. Elle veut le convaincre de respecter ses engagements. Il raccroche. Le lendemain, il lui dit qu'il ne lui rendra pas Stella.

Le numéro 13 ou un antidéprime poilu

Stella, il voulait l'appeler Paris, en l'honneur de Paris Hilton, à l'époque où elle était plus souvent dans une téléréalité qu'à concocter cinq parfums par semaine. Un couple d'amis la leur avait confié. C'était le treizième chiot d'une portée née un 30 octobre.

Mon amie et son ex voulaient lui trouver une famille, persuadés qu'ils ne pourraient pas garder un pitbull dans leur appartement. Finalement, sanglotant, s'imaginant la chienne ailleurs qu'avec elle, mon amie avait décidé que Stella resterait avec eux.

Toutes les factures du vétérinaire et de livraison de kilos de nourriture sont au nom de mon amie. Pas au nom de celui qui a le chien, maintenant, dans une demeure de Longueuil, loin de sa véritable maîtresse.

C'est une histoire de chien enlevé, mais ce n'est pas juste une histoire de chien enlevé.

C'est une histoire de contrôle, de manipulation. D'un mec qui rejette et bafoue les bonheurs possibles d'une femme sur qui il ne devrait plus avoir d'emprise.

Stella a sauvé mon amie.

Après que son ex ait marqué son corps de blessures, mon amie aurait pu passer des semaines au lit, à pleurer en pensant à des rêves qu'elle n'osera plus chérir. Elle n'a pourtant pas passé des semaines au lit. Elle se levait pour promener Stella et, quand elle cuisinait, elle cuisinait des poitrines de poulet pour sa chienne et elle, des soupers en tête-à-tête encore plus importants que ceux entre la Belle et le Clochard de Disney.

Son ex la replonge dans le vide, la prive d'une alliée, d'une étoile, sa Stella. Et elle n'y peut rien, la police n'y peut rien. Mon amie peut juste attendre et oser croire que son ex pensera à autre chose qu'à la blesser, encore. Mais elle passe plus de temps déguisée en licorne qu'à attendre, parce qu'elle ne sait plus en quoi croire et que se déguiser l'empêche de trop pleurer.

Suivez-moi aussi sur melodienelson.com, un blogue adulte.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Photos

Vidéos