Le 20 décembre 2014
CANOE.CA / HOMMES / CHRONIQUES / On est tous des «chars usagés»
 
 

On est tous des «chars usagés»

Canoe.ca  | 11 février 2013
J'ai développé une théorie récemment, qui explique plusieurs choses. C'est une théorie, ça vaut ce que ça vaut, dans un domaine où tout est une zone grise, soit celle des relations humaines. Mais je suis curieux d'avoir vos commentaires.

Je soutiens que l'époque actuelle est probablement une des plus difficiles pour bien du monde au niveau des relations interpersonnelles. Certains y nagent avec joie, plusieurs passent proches de se noyer souvent. Pour expliquer ma théorie, je vais parler en termes de chroniqueur automobile. C'est bon, ça parle aux gars!

Mettons que... dû à un virus incroyable, propagé par je ne sais quel robot extra-terrestre, on a tous été transformés en voiture depuis 100 ans. L'analyse que je ferais alors des contacts entre nous, les «chars , serait la suivante.

À une époque pas si lointaine, les autos se rencontraient sans trop parcourir de distance. On restait dans le même coin toute sa vie, on voyageait peu, on déménageait encore moins. Tu rencontrais une auto de ton village, et tu roulais avec pour longtemps. Ça restait dans la famille, ou presque.

Puis la société a changé, et les autos ce sont mises à se promener plus loin. On déménage, on passe d'un village à une grande ville, avec le même désir de voyager aux côtés d'une autre bagnole agréable. Mêmes ambitions, mais autres conditions.

Il fallait avant obligatoirement rouler deux voitures ensemble, et pour toute la durée de vie des véhicules. Pas question de rouler séparément à la fin d'un voyage, non. On roule à deux, c'est comme ça, jusqu'à ce que l'un des véhicules rende l'âme, ou la carrosserie.

Changement de direction

Des autos qui viennent d'ailleurs, avec d'autres mentalités, des autos qui n'entendent plus rouler avec nous pour la vie, voilà des gros changements avec lesquels on doit composer maintenant. Ça a donc créé toutes sortes de collisions, plus fréquentes en ville que dans un village où tout le monde a «grosso modo» la même mécanique de base, les mêmes options, le même trajet de programmé dans le GPS.

Autrement dit, il n'y a pas si longtemps, quand on se rencontrait, on était tous des «chars neufs». Sans grandes histoires de réparation, d'accidents ou de mise au point suite à des problèmes. Mais aujourd'hui, étant donné que tout le monde conduit où il veut, tourne ou recul quand bon lui semble, et expérimente par le fait même un paquet de rencontres qui se solde souvent par des accidents, on est tous devenu des «chars usagés».

Jusque-là, c'est vivable, si ce n'est que beaucoup de chars usagés ont des problèmes de conduite qu'ils ne connaissent pas eux-mêmes. Celui-ci a un problème de frein: il conduit depuis 10 ans au ralenti, depuis son accident avec son ex. Il n'a pas réparé son problème, il a appris à conduire moins vite, peut-être trop lentement. En peureux.

Celle-ci, pourtant une voiture sport étincelante, a vu sa conduite être endommagée due à une ancienne collision avec un beau modèle reluisant. Depuis, elle ne tourne plus qu'à gauche.

Quand les «chars usagés» se rencontrent entre eux, s'ils n'ont pas réglé leurs problèmes, il arrive quelque chose de triste : un rendez-vous manqué. Deux modèles qui auraient pu rouler ensemble, mais qui ont pris chacun une intersection différente, un ayant freiné trop vite, l'autre ne pouvant pas tourner à gauche. Bye bye.

Une histoire qui n'arrivera pas est aussi triste qu'une autre qui finit. Pour éviter ça, il est important de faire une vraie mise au point, et de reconnaître et réparer ses vrais problèmes.
Chaque visite évitée au garage n'arrange pas le problème,  même qu'il empire avec le temps.

Mais quelle joie en sortant de l'atelier de faire alors une rencontre à la mesure de nos ambitions routières, de notre potentiel de conduite, bref... un modèle à notre mesure!

Écrivez à Marc Boilard sur son site www.marcboilard.com

[an error occurred while processing this directive]

Chroniques

    [an error occurred while processing this directive]