Le 17 avril 2014
CANOE.CA / HOMMES / CHRONIQUES / Pour une année 2013 à votre mesure
 
 

Pour une année 2013 à votre mesure

Canoe.ca  | 7 janvier 2013
Bien que non original, je vous souhaite réellement une bonne année 2013. La question : y a-t-il un truc pour avoir une meilleure année qu'en 2012?

Oui, il y a un truc, tout simple à comprendre, tout simple à expliquer, mais extrêmement difficile à appliquer.

Vous connaissez tous l'expression «Avec passé réglé». Ça pourrait faire un titre d'émission de télé tellement c'est connu. On retrouve ça dans la majorité des fiches de filles dans un site de rencontre.

Ça veut dire quoi au juste? On a tendance à penser que ça veut juste dire qu'on cherche quelqu'un pour qui les histoires avec les ex sont réglées. C'est pas mal plus large que ça.

Le passé d'une personne, c'est tout ce qui a modelé sa façon de voir la vie, ses croyances, et ses comportements. Si j'ai été sévèrement déçu suite à une relation, il y a de fortes chances que je refuse d'entrer de façon normale dans une autre.

Ça s'applique bien entendu à tous les champs de la vie, pas juste dans les relations interpersonnelles.

Vous avez travaillé pour une grosse entreprise, avec des règlements sévères, un patron fou qui surveillait tout ce que vous faisiez, des collègues malades qui entraient à 7 h du matin pour démontrer qu'il travaille plus que vous, bref, un univers invivable.

Ou le contraire : vous êtes un profil ordonné, et vous avez travaillé dans une entreprise où le patron est un artiste, jamais à l'heure aux réunions, etc. Dans un cas comme dans l'autre, vous pensez que ce type d'entreprise n'est pas pour vous.

Vous avez alors décidé de partir à votre compte, et après deux ans de travail acharné, votre projet a avorté. Vous concluez alors que ce n'est pas pour vous non plus.

En voulez-vous d'autres exemples? Pensez à tout ce que vous avez vécu qui a mal viré, et demandez-vous si vous en êtes sortis avec des leçons positives ou plutôt la peur de revivre le même scénario.

On n'a pas tous le même passé. Certains ont eu des enfances malheureuses avec des parents gazés qui ne savaient pas du tout comment s'y prendre. D'autres ont eu une enfance idyllique, mais en sont sortis vulnérables aux épreuves de la vie. On a TOUS quelque chose du passé qui nous rattrape. Que fait-on avec?

Mon seul souhait est que vous soyez au courant que sans le moindre doute, vous traînez des vieilles croyances. On est tous pris avec ça, à un niveau ou un autre. Je dirais même, plus vous êtes du genre (comme j'ai longtemps été) plein de certitudes, convaincu que la vie doit fonctionner de telle façon, plus vous êtes aux prises avec des croyances qui viennent du passé et qui a réussi à s'incruster définitivement.

Les gens avec un passé réglé sont ceux qui sont le plus capables de se laisser aller, d'aller vers l'autre, de prendre le risque inhérent à N'IMPORTE QUEL projet. Les gens qui ont un passé qui les suit encore cherchent beaucoup à tout contrôler, question de rester dans leur zone confortable.

Pour 2013, je vous souhaite donc d'aller vers l'inconfort, d'accepter le risque, de casser le moule, de vous renouveler. Souvent pour se renouveler, il faut juste se retrouver. Et pour ça, il faut avoir la tête claire. Ça se résume principalement à une chose : avoir réglé son passé. Facile à dire, pas facile à faire, mais payant.

La semaine prochaine on recommence à répondre à vos questions, écrivez-moi avec votre problème, et je trouverai la meilleure solution, garantie !

Écrivez à Marc Boilard

[an error occurred while processing this directive]

Chroniques

    [an error occurred while processing this directive]