Eric Chandonnet

Chronique d'Eric Chandonnet

Eric Chandonnet
Canoë

Les blind dates, c'est dépassé!

Les blind dates , c'est dépassé!

Photo Fotolia

Eric Chandonnet

J'ai une amie qui avait une blind date à me proposer. Évidemment, j'ai refusé tout de suite. Après tout, qu'est-ce qui pousse quelqu'un à te proposer un rendez-vous à l'aveugle?

-Scénario épeurant: on te propose une blind date parce que l'autre est moche.

-Scénario insultant: on te propose une blind date parce que toi... tu gagnes à être connu.

Entre la peur et l'insulte, je préfère ne pas savoir. En même temps, ce genre de situation peut s'avérer un excellent test d'amitié. On peut toujours évaluer la valeur d'un ami au niveau de blind date qu'il nous propose. Même si ça risque de nous égratigner l'égo.

On nous présente toujours les prospects avec les deux mêmes qualificatifs: «cute» et «smatte». Deux termes relatifs qui manquent cruellement de «vraiment». Rendu à «vraiment cute» et «vraiment smatte», ça donne envie de se déplacer.

En plus, se contenter du mot «cute» peut s'avérer dangereux. Il vaut mieux discuter au préalable de toutes les nuances entre cute, jolie, belle et canon. On s'évite bien des déceptions et des phrases telles que : «Ben là, j'avais dit qu'elle était cute, pas top modèle!»

«En tout cas, moi (en tant que fille qui n'aura jamais à coucher avec), je la trouve super cute!»

Je sais, j'ai l'air superficiel comme ça, mais voir la vie avec les yeux du cœur, c'est mort en même temps que Gerry Boulet. D'ailleurs, c'est en partie ce qui rend les applications de rencontres aussi populaires: les quelques photos permettent de s'éviter le pire. Le problème, c'est qu'on en vient souvent à trop se fier aux photos. Le côté aveugle rafraîchit la formule. C'est comme aller voir un film sans s'être tapé la bande-annonce. On se crée moins d'attentes. On est plus ouvert à la surprise... du moment que la surprise est plaisante.

Un mauvais film dont tu n'as jamais vu la bande-annonce, ça reste un mauvais film. C'est comme un test à l'aveugle entre un Coke, un Pepsi et une autre marque d'épicerie. Même à l'aveugle, ça reste du petit sirop calorique avec quelques bulles.

L'idéal, ce serait des blind dates avec une certaine forme de garantie. Des blind dates bien exécutées où l'on ne risquerait jamais d'être TROP déçu. Un peu comme dans les films où les acteurs et les actrices sont à peu près tous agréables à regarder. Mais bon, quand on est assurés de tomber sur du monde génial et sexy, toutes les formules deviennent bonnes, tentantes et acceptables. Même pour un mariage forcé, si tu tombes sur la personne de tes rêves comme Emily Ratajkowski ou Ryan Gosling, tu risques d'apprécier le concept.

Suivez-moi aussi sur Facebook.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos