Eric Chandonnet

Chronique d'Eric Chandonnet

Eric Chardonnet
Canoë

Le polyamour: le nouveau «je ne veux pas m'engager»

Le polyamour: le nouveau «je ne veux pas m'engager»

«Il faut expérimenter le polyamour sous tous ses angles avant de s'enthousiasmer.»Photo Fotolia

Eric Chardonnet

J'ai un ami qui était fou amoureux d'une femme adorable. Tout allait bien à tous les niveaux, mais quand il a voulu que ça devienne plus sérieux, elle n'a pas voulu s'embarquer dans une relation exclusive.

«Je suis polyamoureuse», lui a-t-elle dit.

Même si le concept n'est pas nouveau, force est d'admettre que le «polyamour» est de plus en plus à la mode. Ce que j'adore avec ce mouvement, c'est que les gens essaient enfin d'être honnêtes dans leurs relations. Au lieu de se jouer dans le dos, on essaie de se communiquer franchement nos envies et de vivre nos amours le plus librement possible.

Dans sa forme la plus utopique, le polyamour ne donne que du beau. Dans les faits, pour dix personnes qui se prétendent polyamoureuses, je serais curieux de savoir combien le demeurent après l'avoir vécu. Dans le cas de la copine de mon ami, j'étais plutôt sceptique sur ses beaux principes d'amours pluriels.

Certaines personnes se disent polyamoureux, mais elles sont surtout très courtisées. Au sommet de leur «sex-appeal», elles veulent en profiter, ce qui est tout à fait normal. Le polyamour est le nouveau «je ne veux pas m'engager». Après tout, pourquoi faire des compromis quand tu peux juste ouvrir une nouvelle parenthèse? On n'a qu'une vie. YOLO!

Ceci dit, il faut expérimenter le polyamour sous tous ses angles avant de s'enthousiasmer.

Angle #1 : Le cas parfait

Ta blonde t'attend à la maison, mais lors d'un 5 à 7, tu rencontres une autre femme formidable. Tu as envie d'elle. Et elle de toi. Pas de problème, c'est permis dans votre couple de polyamoureux! Tu passes donc une nuit torride avec ton nouveau coup de foudre dont tu te souviendras longtemps. Bien joué, tombeur!

Angle #2 : Le cas acceptable

T'as eu une journée difficile et tu te sens sauvage. T'aimerais bien passer la soirée tout seul. Ça tombe bien, ta blonde t'appelle pour te dire qu'elle va coucher chez sa nouvelle conquête. La vie est bien faite quand même.

Angle #3 : Le cas difficile

Tu te sens seul et tu t'ennuies de ta blonde parfaite, mais quand tu l'appelles pour lui demander de venir te rejoindre, elle est déjà occupée avec son amant préféré. Malheureusement, il faudra se reprendre.

Quand tu deviens le plan B de ton plan A, ou quand le polyamour n'était pas vraiment ton choix, mais que tu as essayé pour rester proche de ta personne préférée, le concept perd un peu de son attrait.

Toutefois, le polyamour n'a pas l'exclusivité des relations cruelles. La structure de couple traditionnelle engendre son lot de malheureux. Aucun modèle n'est parfait. Tout ce que l'on peut faire, c'est d'expérimenter, de varier les plaisirs, jusqu'à trouver la formule qui nous convient. Ou se contenter du moins pire.

Suivez-moi aussi sur Facebook.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos