Eric Chandonnet

Chronique d'Eric Chandonnet

Eric Chandonnet
Canoë

Un simulateur de couple

Un simulateur de couple

Un simulateur de couple nous permettrait de gérer les conversations les plus difficiles.Photo Fotolia

Eric Chandonnet

La technologie nous offre de plus en plus d'options sexuelles pour nous donner l'impression de fréquenter quelqu'un. On crée déjà au Japon des poupées sexuelles très réalistes (et très chères) qui ressemblent à de vrais humains. T'as vraiment l'impression d'être avec quelqu'un lorsque vous couchez ensemble. (Et t'as vraiment l'impression d'être préposé aux bénéficiaires quand tu la laves.)

La réalité virtuelle est aussi sur le point de tout changer. Il y a déjà de la pornographie qui existe pour ces nouvelles plateformes et l'effet est plus réaliste que jamais. Mais alors qu'on invente plein de trucs sexuels, il n'y a toujours rien de nouveau au niveau relationnel. Pourtant, c'est à ce niveau-là qu'on est le plus poche!

Si on pouvait miser sur une intelligence artificielle comme dans l'excellent film Elle, c'est le genre de révolution qui nous ferait le plus grand bien. Un simulateur de couple qui nous permettrait de nous améliorer dans notre vie conjugale. Les célibataires pourraient mieux se préparer à ce qui les attend et les gens déjà en couple pourraient se perfectionner pour essayer de passer au niveau supérieur et aller chercher encore plus de bonheur.

Ça permettrait de se pratiquer sur des trucs de base comme savoir comment raconter notre journée sans que l'autre s'endorme et comment ne pas s'endormir quand l'autre nous raconte la sienne. Il y aurait plein de petites statistiques comme dans les applications de course à pied pour se garder motivé et essayer de battre nos records.

Ça aiderait grandement dans la résolution de conflits. On aurait des stages sur comment se consoler de façon optimale, ou comment régler les chicanes avant minuit afin d'éviter de se coucher fâchés. (Et se lever encore plus fâchés.) Après tout, quand on commence à être fatigués à cause des engueulades de nuit, c'est souvent le début de la fin.

On pourrait pratiquer toutes les discussions d'argent qui sont souvent délicates et conflictuelles. Comment balancer le budget, comment gérer la discussion du compte conjoint ou combien chacun doit cotiser sur le prochain voyage considérant que nos salaires sont différents. Et le classique de St-Valentin: quoi donner comme cadeau après s'être entendu qu'on ne se donnerait pas de cadeau.

On deviendrait fort pour des trucs de base comme «faire sentir ta blonde unique» et «prendre systématiquement son bord lorsqu'elle parle de sa collègue folle au bureau». Au niveau super avancé, on pourrait même essayer de gérer les cas où elle pense avoir engraissé. Mais bon, même la technologie a ses limites.

La pornographie serait encore bien présente, mais on y aurait des objectifs différents. Des tableaux comme «comment entretenir la passion après cinq ans de vie commune», «quand donner du sexe oral dans la douche pour calmer l'être cher» ou «comment aborder le sujet du trip à trois avec sa collègue folle du bureau». Mais ça, ce serait au niveau très avancé. Juste après «comment faire semblant que c'est le fun d'aller aux pommes».

Ce serait tellement utile!

On deviendrait tous des amants redoutables et de formidables amoureux. Notre vraie vie amoureuse deviendrait presque trop facile! Et pour les rares fois où notre couple se mettrait à battre de l'aile ou qu'on se ramasserait quand même avec le cœur brisé, on aurait toujours l'option d'aller se remonter un peu le moral dans notre simulateur de couple. En mode «facile».

Suivez-moi aussi sur Facebook.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos