Benoît Philie, Agence QMI
Agence QMI

Le producteur de musique Pierre Marchand acquitté de viol sur une mineure

Le producteur de musique Pierre Marchand acquitté de viol sur une mineure

Photo d'archives

Benoît Philie, Agence QMI

LAVAL | Le producteur de musique Pierre Marchand a été acquitté de l'accusation de viol sur une mineure qui pesait contre lui, mercredi matin, au palais de justice de Laval.

Le procès de l'homme d'affaires devait s'amorcer mercredi, mais il n'aura pas lieu.

Le ministère public a choisi de ne pas présenter de preuve, rendant impossible la tenue d'un procès.

Pierre Marchand s'est dit soulagé par la tournure des événements et heureux de reprendre sa vie normale.

Le cofondateur de MusiquePlus faisait face à plusieurs accusations de nature sexuelle sur une mineure, dont celle de viol.

Il était également accusé d'attentat à la pudeur, d'avoir eu des rapports sexuels avec une personne du sexe féminin âgée entre 14 et 16 ans ainsi que de grossière indécence.

Pierre Marchand avait lui-même confirmé, en septembre dernier, «qu'une accusation de nature sexuelle avait été déposée contre lui», mais il avait «nié catégoriquement les allégations de la plaignante».

Voici la déclaration complète de Pierre Marchand après son acquittement:

«C'est avec grand soulagement que j'ai reçu la décision du Tribunal de m'acquitter de l'ensemble des accusations initialement portées contre moi. Sous la recommandation de mon avocat, Me Carette, je me suis engagé, de bonne foi, tel que je l'ai toujours fait au cours de ma vie tant personnelle et professionnelle, à garder la paix et avoir une bonne conduite.

Je peux maintenant tourner la page et tenter de mettre derrière moi les huit derniers mois.

Je vais enfin pouvoir retourner à une vie normale et reprendre ce que je fais de mieux dans une industrie que j'adore, celle de la musique, du spectacle et de la télévision.

Vous comprendrez certainement que l'épisode qui se termine aujourd'hui a été pénible pour moi, ma famille et mon entourage immédiat. Seul le temps me permettra de retrouver la normalité, tant dans ma vie personnelle que dans mes activités professionnelles.

D'ailleurs, je veux remercier les membres de ma famille, mes amis et tous ceux et celles, notamment mes pairs, les membres de mon industrie, qui m'ont accordé leur amitié et leur soutien durant cette épreuve.

Je ne souhaite à personne de vivre un tel enfer, mais grâce à vous tous et toutes, j'ai toujours gardé espoir que justice soit faite.

À vous les membres des médias, j'espère avoir l'occasion de vous côtoyer dans d'autres occasions, mais pour l'instant, je vous remercie de respecter ma vie privée.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos