Yan Lauzon
Agence QMI

«Trop. - Saison 2»: toujours aussi rafraîchissante

«Trop. - Saison 2»: toujours aussi rafraîchissante

COURTOISIE

Yan Lauzon

Ce n'est pas simple de donner suite à une série à succès comme Trop., comédie dramatique drôle, touchante, actuelle, intelligente et rafraîchissante mettant en vedette les très convaincantes Evelyne Brochu et Virginie Fortin.

Avec sa plume de grande qualité et grâce à de nouveaux personnages qui s'insèrent parfaitement dans l'univers des soeurs Isabelle (Evelyne Brochu) et Anaïs (Virginie Fortin), l'auteure Marie-Andrée Labbé revient à la charge de superbe façon et relève avec brio les défis d'une seconde mouture.

Affirmation

Le retour réussi de Trop. s'explique d'abord par l'affirmation de soi. Les personnages sont prêts à expérimenter, à prendre des risques. Leur détermination est touchante à voir. Les deux soeurs en sont des exemples parfaits.

Forte de responsabilités professionnelles accrues, Isabelle a décidé d'être moins gentille, de ne pas se laisser piler sur les pieds, surtout par son intense collègue Myriam Bouchard (Anne-Marie Cadieux). De plus, elle est prête pour l'amour.

De son côté, Anaïs - qui doit négocier avec le départ de Romain (Pierre-Yves Cardinal) pour quelques semaines - ne cache plus qui elle est, accepte même qu'on prononce le mot «bipolaire» et laisse vibrer sa fibre artistique. Une «entorse dans le cerveau»; voilà comment elle qualifie habilement le trouble qui l'afflige.

À elles vient se greffer leurs indissociables et drôles d'amis. Ainsi, Marc-Antoine (Éric Bruneau) tente de trouver qui il est sans Isabelle en achetant un chalet tout sauf moderne. Bientôt parents, Manuela (Alice Pascual) et Sami (Mehdi Bousaidan) doivent négocier avec l'arrivée imminente de leur premier enfant.

Complémentaires

S'ils peuvent sembler secondaires pendant leurs premières scènes, les nouveaux venus de Trop. ont tôt fait de s'imposer. C'est là un autre solide point d'ancrage du monde créé par Marie-Andrée Labbé. Aussi intéressants et pertinents soient-ils, les protagonistes ne sont pas les seuls moteurs de moments drôles, tendres et parfois saupoudrés de malaise.

Olivier (Jean-François Provençal) est l'amusant partenaire de course d'Anaïs, Charles (Jean-Philippe Perras) est le nouveau «kick» confiant d'Isabelle, Louis St-Amand (François Létourneau) est un employé cultivé embauché par Isabelle et Myriam qui se permet une inconduite sexuelle, alors qu'Élaine (Élyse Marquis) est la psychologue qui s'enivre du parfum de Marc-Antoine.

Et il y en a d'autres! Bref, une joyeuse ribambelle de personnages qui composent l'une des distributions les plus solides du petit écran et qui incitent à consommer sans modération les 13 épisodes de la deuxième saison de Trop. en ligne mercredi dans l'Extra d'ICI Tou.tv.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos