Yan Lauzon
Agence QMI

Nouveau talk-show: Stéphane Rousseau ne veut piéger personne

Nouveau talk-show: Stéphane Rousseau ne veut piéger personne

Stéphane RousseauPhoto Agence QMI, Dominick Gravel

Yan Lauzon

Prêt à lancer officiellement «Le show de Rousseau» lundi soir sur les ondes de V, Stéphane Rousseau dit avoir appris de sa récente expérience à l'animation de «Sur invitation» diffusée à TVA.

«Le moment préféré des producteurs de l'époque et de moi-même, c'était le moment où je parlais avec les gens, au début de l'émission, autour du bar, a confié l'humoriste mercredi. C'est de là qu'est un peu née l'idée de faire un talk-show. On s'est dit que les jeux, c'est le fun, mais ce qu'on aime, c'est les niaiseries que je lance.»

Tout en confiance

Bien qu'il y aura plusieurs moments en compagnie d'artistes, Stéphane Rousseau n'a pas l'intention d'en piéger certains.

«C'est plus une conversation entre amis que j'ai envie de vivre. Je veux que mes invités se sentent très à l'aise. L'idée n'est pas de les coincer du tout. S'ils ont envie de participer et de se lancer dans une folie avec moi, ça va être bienvenu, mais ce n'est pas une obligation.»

S'il souhaite proposer plusieurs chansons comiques, il n'a pas envie de forcer la main de quiconque.

«Ce qui me fait le plus chier, c'est quand je vais faire un talk-show et qu'on m'impose quelque chose ou on me surprend. Même moi qui suis assez ouvert d'esprit et qui n'ai pas peur du ridicule, ça m'énerve. Je comprends que ça peut être épeurant et déstabilisant.»

Et nul besoin pour l'animateur de provoquer des révélations chocs.

«Je ne veux pas faire d'incursion dans la vie privée non plus. Je pense qu'il y a une confiance installée entre les artistes québécois et moi. On me connaît, on sait que je ne les mettrai pas en boîte. Je peux être fou, mais je ne suis pas méchant.»

Sans ses personnages

Même s'il a créé de très populaires personnages sur scène au fil des ans, l'hôte n'a pas prévu redonner vie à Madame Jigger, Scott Towel et Rico le temps de différents sketches.

«Je ne vis pas vraiment dans le passé. Je les ai beaucoup aimés et j'ai eu du bien du fun, mais à date, il n'y a rien.»

Il présentera plutôt un être «assez flyé», un «professionnel de la santé» dont les patients devraient en voir de toutes les couleurs: le docteur Zouf.

Pour la première du «Show de Rousseau», lundi à 22 heures sur V, l'humoriste et sa complice Sonia Cordeau recevront Marie-Pier Morin, Guy A. Lepage et Marc Labrèche.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos