Agence QMI
Agence QMI

«Tout le monde en parle» : l'entrevue avec Karine Dufour n'est pas diffusée

«Tout le monde en parle» : l'entrevue avec Karine Dufour n'est pas diffusée

AgenceQMI

Agence QMI

L'entrevue avec Karine Dufour, la soeur d'un adolescent victime d'intimidation qui s'est suicidé, n'a pas été diffusée comme prévu dimanche soir à l'émission «Tout le monde en parle» de Radio-Canada.

«De concert avec le Service de police de Longueuil, et pour ne pas nuire à l'évolution de l'enquête qui a bougé depuis jeudi, nous avons décidé de retirer l'entrevue de Karine Dufour la soeur du jeune Simon Dufour, décédé la semaine dernière», a mentionné l'animateur de l'émission, Guy A. Lepage, sur Twitter, dimanche soir. Il n'a toutefois pas donné d'autres détails.

En entrevue à TVA, lundi dernier, Karine Dufour avait salué l'ouverture d'une enquête du Service de police de l'agglomération de Longueuil concernant la mort de Simon Dufour, qui aurait été poussé au suicide à force de se faire intimider à son école secondaire.

«J'espère vraiment que les jeunes vont aller parler aux enquêteurs cette semaine et leur dire ce qu'ils savent. Il faut que les gens prennent leurs responsabilités et que ça aille plus loin que des suspensions internes. Je pense que les gens doivent prendre conscience qu'il y a des conséquences», avait-elle affirmé.

Elle s'était montrée déçue que l'école n'ait pas agi, même si tout le monde semblait au courant que son frère subissait de l'intimidation entre les murs de l'école secondaire André-Laurendeau de Longueuil.

Elle avait expliqué qu'elle a appris après la tragédie que Simon avait tenu des propos suicidaires à des amis, au téléphone et en personne. Sa famille ignorait toutefois tout de ses plans, surtout qu'il semblait aller mieux depuis quelques mois puisqu'il était plus souriant et que ses notes avaient monté en flèche.

«On a été complètement berné. Ça a été tout un choc», avait dit Karine Dufour à TVA.

À la suite de la tragédie du 23 novembre, elle avait lancé un vibrant plaidoyer pour que les écoles contrent mieux l'intimidation.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos