Yan Lauzon
Agence QMI

Denise Filiatrault revient aux «Pays d'en haut»

Denise Filiatrault revient aux «Pays d'en haut»

Vincent Leclerc, Denise Filiatrault et Julie Le Breton Photo Agence QMI, Sebastien St-Jean

Yan Lauzon

Plus de 50 ans après avoir complété l'aventure des «Belles histoires des pays d'en haut», Denise Filiatrault est de retour dans le village où Séraphin fait régner sa loi.

Durant la troisième saison de la série «Les pays d'en haut», l'auteur Gilles Desjardins souhaitait faire un clin d'oeil à celle qui a prêté ses traits à Délima Poudrier, la soeur de Séraphin, durant les années 1950 et 1960.

Le temps d'un épisode, Denise Filiatrault devient donc Tante Stéphanie. Des flammèches avec son célèbre neveu sont à prévoir.

«Elle est la tante de Séraphin, une tante détestée par ce dernier et qui le déteste, détaille Gilles Desjardins. Il y a un contentieux d'héritage entre eux et elle revient à Ste-Adèle pour protéger sa petite nièce, Délima.»

Invisible dans «Les belles histoires des pays d'en haut» - une seule mention est faite du personnage -, cette dame est née de l'imaginaire de Gilles Desjardins.

«J'ai construit une histoire pour faire jouer Denise Filiatrault, avoue-t-il. On lui a demandé si ça l'intéressait et elle a dit oui.»

«Un honneur»

Pour la première fois, le réalisateur Sylvain Archambault peut diriger Denise Filiatrault. Et il ne tarit pas d'éloges pour la dame de 86 ans.

«C'est un honneur, un plaisir. Elle a beaucoup d'expérience. C'est de la royauté, dit-il. Je l'avais déjà rencontrée, mais on n'avait jamais travaillé ensemble. Elle est concentrée, elle connaît son texte, elle est énergique.»

Selon lui, son rythme de travail sied d'ailleurs bien à la comédienne.

«Je crois qu'elle aime la vitesse à laquelle je tourne parce que je tourne assez rapidement et elle ne niaise pas. Nous sommes deux personnes qui nous retrouvons dans la jungle et nous nous reconnaissons», illustre-t-il.

Nouveau couple

En plus de Tante Stéphanie, les personnages de «Pays d'en haut» feront la connaissance du couple formé de Georgiana et Todore.

Originaires de Montréal, ils seront campés par Brigitte Lafleur et Alexandre Landry. Par contre, leur exil ne se fera pas sans heurt, assure Gilles Desjardins.

«Ils arrivent à Ste-Adèle pour des raisons conjugales parce que Georgiana est une femme qui a un problème de jalousie et qui considère qu'il y a beaucoup d'occasions, de compétition à Montréal. Elle décide de venir à Ste-Adèle en pensant que ça va simplifier sa vie conjugale, mais ce n'est pas le cas.»

La diffusion de la troisième saison des «Pays d'en haut», actuellement en tournage, doit s'amorcer au début de 2018. Une quatrième saison a été confirmée.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos