Agence QMI

Cartes sur table: une formule renouvelée

 Cartes sur table : une formule renouvelée

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, lors de son passage à l'émission Cartes sur table.Photo Joël Lemay / Agence QMI

Avec l'émission Cartes sur table, la chaîne LCN proposera mercredi soir une formule renouvelée de la table éditoriale avec les chefs politiques.

Pendant une heure, les leaders québécois se livreront, sans filtre et sans montage, à une discussion de fond sur les grands enjeux de l'heure avec cinq figures de proue de la chaîne d'information continue. Le coup d'envoi sera donné mercredi à 20 h par le chef de la CAQ, François Legault.

«Tout est enregistré: on part de la première seconde jusqu'à la dernière seconde. C'est une seule prise», a souligné le chef d'antenne Pierre Bruneau, en entrevue.

«On demande au chef d'être honnête; on lui demande d'ouvrir franchement et sincèrement le jeu», a-t-il ajouté.

M. Legault sera suivi par le leader péquiste Jean-François Lisée, le mercredi 22 février, puis, une semaine plus tard, le 1er mars, par le premier ministre libéral Philippe Couillard.

Habituellement, ces tables éditoriales, dont on tire des reportages, se déroulent derrière des portes closes. Mais, cette fois, LCN a décidé de tout livrer à ses téléspectateurs.

«Il s'agissait de revisiter la formule de la table ronde éditoriale. De donner un accès unique au public (...) Ça va faire un très beau tour d'horizon avec chacun des chefs», a affirmé de son côté le commentateur Mario Dumont.

Outre Pierre Bruneau et Mario Dumont, les politiciens répondront aussi aux questions de Luc Lavoie, Paul Larocque et Sophie Thibault.

Revoir la formule

Le projet de Cartes sur table est né à la fin de l'année dernière, après que les responsables de la chaîne d'information eurent l'idée de revoir la formule de la table éditoriale.

«Les élections arrivent à l'automne 2018; ce n'est pas très loin. C'est le début des travaux parlementaires. Les partis ont des programmes, ont des enjeux. L'actualité politique intéresse les Québécois plus que jamais», a expliqué le vice-président, TVA Nouvelles, Serge Fortin.

«Alors, à LCN, a-t-il enchaîné, on voulait donner accès aux chefs et leur poser des questions - et c'est ce qu'on espère et qu'on souhaite - qui sont celles que les gens se posent quand ils se questionnent sur la politique québécoise de tous les jours.»

Pour M. Fortin, la couverture des enjeux politiques reste essentielle plus que jamais. «TVA veut être au cœur de l'actualité politique, pas seulement lors des campagnes et des soirées électorales, mais aussi au quotidien à travers nos couvertures et nos émissions, et ça c'est une offre supplémentaire qu'on donne aux téléspectateurs de LCN.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos