Gabrielle Lachance
Canoë

Unité 9: une finale émouvante, un retour plein d'action (vidéo)

 Unité 9 : une finale émouvante, un retour plein d'action (vidéo)

Marie Lamontagne (Guylaine Tremblay) dans Unité 9.Capture d'écran Facebook / Unité 9

Gabrielle Lachance

Il faudra patienter jusqu'en 2017 pour revoir les personnages d'Unité 9 au petit écran, mais la bande-annonce diffusée mardi soir juste après le dernier épisode avant les Fêtes nous fait déjà languir d'impatience.

Attention: ce texte est rempli de divulgâcheurs.

On y constate que Normand Despins est de retour à la tête de la prison pour femmes, ce qui n'est pas étonnant vu ce qu'il a manigancé pour se débarrasser de sa rivale Marie-France Caron. Mais tout ne semble pas bien aller pour lui: on le voit de nouveau mal en point, soutenu par Marco Choquette, juste après avoir été attaqué de nouveau.

Rien ne va plus pour Caroline Laplante, arrêtée il y a déjà quelques épisodes pour avoir fait du trafic de drogues alors qu'elle était chef de la sécurité à Lietteville. Dans la bande-annonce, on l'aperçoit en train de pleurer, son visage plein d'ecchymoses, la lèvre fendue, comme quoi l'ancienne IPL passe un mauvais quart d'heure en prison.

Il semble aussi y avoir de l'amour dans l'air, ou du moins des rapprochements, entre deux détenues: Jeanne Biron et Kim Vanier. Les deux femmes se donnent un baiser langoureux dans l'une des scènes. On se demande comment Cameron Marquis, qui veut tant se faire aimer de Jeanne, prendra la nouvelle. On se souvient que la jeune détenue a du caractère et qu'elle ne se laisse pas aussi facilement marcher sur les pieds.

Marie Lamontagne, à qui Marie-France Caron a promis dans le dernier épisode qu'elle retrouverait bientôt sa liberté sous conditions, reverra Suzanne. L'ex-prisonnière anxieuse interprétée par Céline Bonnier apparaît dans la bande-annonce plus belle que jamais. Finies la queue de cheval basse et les barrettes: ses cheveux sont un peu plus blonds, lisses, soyeux et Suzanne porte même un peu de maquillage, comme quoi la liberté lui fait finalement un grand bien.

Du côté de la sécurité de Lietteville, on ne sait pas ce qui se trame, mais les séquences nous font croire qu'il y aura beaucoup d'action au retour des Fêtes: des policiers en uniforme de combat montant dans un hélicoptère, l'IPL Josée Tessier qui semble dépassée par les événements, la nouvelle détenue Mariposa qui pète les plombs.

Retour sur le dernier épisode

La finale avant les Fêtes a donné lieu à beaucoup d'émotions, mais aussi à de nombreux questionnements.

D'abord, on est content pour Marie Lamontagne: elle semble être en voie de retrouver pour de bon son mari Benoît et de rassembler son courage pour parler à Lucie et lui annoncer qu'elle est sa mère. Va-t-elle le faire? Comment sa soeur/fille prendra la nouvelle?

On aime aussi la nouvelle Jeanne qui prend soin des autres et tente d'aider tout le monde. Mais il commence à manquer de «méchantes». Est-ce que le retour de Bouba dans la population générale règlera le problème?

C'est terminé pour Marie-France Caron et son sourire mielleux envers le beau Marco Choquette. Dommage on aurait pris plus de sa bonne humeur et on aurait aimé que Normand Despins n'arrive pas, pour une fois, à ses fins.

Puis, on n'en sait pas vraiment beaucoup sur Mariposa, la fille de Bétina Selanes, entrée à Lietteville pour trafic de drogues et violation de domicile et qui vit un sevrage très difficile.

Sans parler qu'on a très brièvement aperçu Noémie Yelle dans le rôle de la nouvelle infirmière de l'établissement de détention pour femmes: est-ce que le personnage prendra de l'importance durant le reste de la saison? À suivre.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos