Samuel Pradier
Agence QMI

La Voix: les mentors entrent en scène

<i>La Voix</i>: les mentors entrent en scène

Voir en plein écran

Samuel Pradier

Marie-Pierre Arthur, Diane Tell, Alex Nevsky et Michel Rivard vont commencer leur travail de mentor à La Voix, dès la première ronde des duels, ce dimanche. Chacun va accompagner son coach dans la préparation des duels avec les candidats, avant de les aider ensuite à choisir celui qui aura donné la meilleure prestation.

Marie-Pierre Arthur

Mentor de l'équipe Ariane Moffatt

Ariane Moffatt a appelé Marie-Pierre Arthur, une amie depuis le Cégep, avant même d'avoir accepté de revenir comme coach, afin de lui proposer le rôle de mentor de son équipe.

«Je joue le rôle d'une accompagnatrice, dans un moment où la musique devient une épreuve, a-t-elle expliqué. Je ressens une grande compassion envers les candidats. C'est une grande montée d'adrénaline, suivi d'un grand vide pour ceux qui retournent chez eux. Je suis en admiration devant ceux qui vivent ça.»

L'équipe d'Ariane étant très diversifiée, Marie-Pierre a appris à connaître rapidement les candidats, tout en se reconnaissant chez certains. «Avec Amélie Nault, par exemple, je sens qu'on vient de la même place. Nous avons le même genre d'influence vocale, et j'ai senti une proximité dans la personnalité.»

Marie-Pierre a aussi dû moduler son approche en fonction de chacun. «Pour ceux qui chantent déjà dans la vie, j'ai senti une amitié bienveillante. Ils n'ont pas besoin de nous musicalement. Pour d'autres, on sent le besoin de les préparer émotivement à monter sur scène. On part de plus loin en fonction de leur expérience.»

Diane Tell

Mentor de l'équipe de Pierre Lapointe

Après avoir participé à l'émission Stéréo pop, Diane Tell a reçu un appel de Pierre Lapointe lui proposant d'être son mentor. «C'est un beau rôle, car on ne fait qu'aider le coach à aller au bout de la préparation de ces participants. On est dans la partie créative, comme une sorte de lien entre le concurrent et son coach. C'est un rôle où il n'y a pas beaucoup de stress.»

Diane Tell a véritablement adoré découvrir les nouveaux talents que Pierre avait recrutés dans son équipe. «Ils sont tous différents avec les qualités qui leur sont propres. La difficulté est de savoir ce qu'on fait avec eux: est-ce qu'on les aide à comprendre comment travailler à long terme, ou est-ce qu'on les aide à réussir à l'émission? Ce n'est pas la même chose.»

La chanteuse a surtout essayé de rassurer les participants en leur disant que l'émission n'est qu'un passage, et pas une finalité. «Je suis là pour eux, j'ai vraiment envie de les aider, comme si c'était une occasion pour moi de dire la phrase qui compte, celle qui va faire la différence. Je suis dans une période de ma vie où j'ai envie de transmettre mon savoir. Être avec des jeunes ou des gens qui veulent un nouveau départ, ça me permet de voir comment ils se comportent, comment ils voient les choses, leur approche musicale, c'est très intéressant d'avoir ce contact.»

Michel Rivard

Mentor de l'équipe d'Éric Lapointe

Stéphane Laporte a eu l'idée de réunir Michel Rivard et Éric Lapointe, bien qu'ils soient d'univers musicaux différents. Ils sont néanmoins complices, ayant déjà écrit des chansons ensemble.

«J'aime quand je peux apporter quelque chose, a indiqué Michel Rivard. Je persiste quand même à trouver difficiles les éliminations. Mais écouter chanter les participants, pouvoir leur donner des petits conseils sur l'interprétation, sur l'approche, sur les arrangements, c'est ce que je souhaitais mettre en œuvre.»

Durant les répétitions, Éric insiste sur l'émotion, tandis que Michel, lui, se s'attarde aux détails. «J'insiste beaucoup sur les nuances, je relève les problèmes de prononciation. J'ai passé une grande partie de ma vie à chanter en harmonie, je pouvais donc apporter aussi mon expérience là-dessus. Chanter en duo, c'est aussi chanter en harmonie.»

Michel Rivard aime sortir de sa zone de confort. «Je me confronte à des jeunes qui font de la musique différente de ce que je fais, avec une approche différente. Il y a toujours à apprendre. On voit les chansons d'une autre façon, on comprend mieux leur univers. »

Alex Nevsky

Mentor de l'équipe de Marc Dupré

De retour pour une seconde saison, Alex Nevsky se réjouit de travailler à nouveau avec Marc Dupré, et de découvrir de nouveaux chanteurs. «J'ai réalisé à quel point démontrer ma confiance en chacun des candidats pouvait avoir un impact réel sur leur prestation. Je ne croyais pas réellement pouvoir inspirer quiconque, mais j'ai compris que c'est faux; on est tous une source d'inspiration pour les autres, chacun à sa façon, et de manières totalement différentes.»

Derrière une bonne performance en duel, il n'y a pas seulement de belles voix, il y a aussi la compréhension du texte et l'écoute de l'autre qui entrent en jeu. «La plupart des artistes doutent énormément d'eux, qu'importe le niveau d'expérience, mais je sais que mes commentaires sont toujours les bienvenus, même si la personne en face de moi a dix ans d'expérience de plus que moi.»

Pour Alex, La Voix démontre qu'il faut travailler sans cesse, et que malgré l'énorme visibilité qu'apporte l'émission, rien ne se fait tout seul. «J'ai suivi un autre parcours, plus classique, en faisant des petits concours et beaucoup de spectacles, mais j'ai l'impression que c'est de plus en plus difficile. Toute la visibilité qu'offre l'émission peut aussi parfois faire tomber de très haut, quand tu n'es pas assez armé pour affronter tout ce qui vient après.»

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos