Brigitte Dusseau / AFP
AFP

David Letterman prépare ses adieux

David Letterman prépare ses adieux

David Letterman.Photo Courtoisie / CBS

Brigitte Dusseau / AFP

David Letterman avait en son temps révolutionné l'humour télévisé américain. Mercredi, l'animateur de 68 ans tirera sa révérence, mettant fin à une carrière exceptionnelle.

Après avoir amusé ou agacé les Américains pendant 33 ans, une durée record, le «roi de la fin de soirée» animera son dernier Late Show sur CBS, mettant un point final à plus de 6000 émissions selon son calcul.

Même s'il avait perdu du terrain ces dernières années face à des concurrents plus jeunes, ce départ a été célébré avec une pluie d'hommages et une pléiade de célébrités sur le plateau du Late Show à New York.

Après Oprah Winfrey, George Clooney, Julia Roberts, Adam Sandler, Al Pacino et Bill Clinton la semaine dernière, Tom Hanks et le musicien Eddie Vedder étaient prévus lundi soir, Bill Murray et Bob Dylan mardi. Le mystère a été soigneusement gardé pour mercredi.

«Je suis nu et j'ai peur», a confié dimanche David Letterman sur CBS. «Tout déracinement énorme dans ma vie m'a toujours pétrifié», a-t-il ajouté, mi-figue mi-raisin.

Il avait obtenu son premier talk-show du soir sur NBC en 1982. Il passe à 00 h 35 en semaine, mélange monologues, interviews, et séquences excentriques et absurdes. Sarcastique, irrévérencieux, son côté imprévisible et sans concession lui attire un public fidèle.

En 1993, faute d'avoir obtenu de succéder sur NBC à son mentor Johnny Carson pour le Tonight Show, il passe sur CBS pour le Late Show concurrent, poursuivant dans la même veine à 23 h 35.

Durant sa carrière, il a reçu 67 nominations aux Emmy Awards, les récompenses de la télévision, y a été nommé chaque année de 1984 à 2009. Il en a gagné 12. Il a longtemps figuré parmi les personnes les plus populaires de la télévision américaine.

Nouvelle génération

En janvier 2000, il subit un quintuple pontage coronarien. Cinq semaines plus tard, il reprend l'émission, y invite ses médecins.

Après le 11-Septembre, il avait été le premier humoriste à reprendre l'antenne, six jours après les attentats.

En 2009, il admet des relations sexuelles avec plusieurs collaboratrices. Il s'en excuse à l'antenne, auprès de sa femme et de son équipe. Et reste en place.

Mais au fil des ans, il se fait dépasser par le Tonight Show animé par Jay Leno, de trois ans son cadet.

Late Show passe de 7,1 millions de téléspectateurs en 1993-1994, à 3,8 en 2009.

D'autant qu'une génération nouvelle émerge, s'appuyant sur les réseaux sociaux, un virage que Letterman n'a pas su prendre : Jimmy Fallon, 40 ans, qui a remplacé Jay Leno ; Jimmy Kimmel, 47 ans, sur ABC ; Seth Myers, 41 ans, sur NBC à 00 h 35.

Jon Stewart, 52 ans, va aussi quitter en août The Daily Show sur Comedy Central, remplacé par le comédien sud-africain Trevor Noah, 31 ans.

Letterman, qui part de son initiative, sera remplacé à compter du 8 septembre par Stephen Colbert, 51 ans, qui jusqu'en décembre dernier animait le Colbert Report.

«Ils ne m'ont pas poussé dehors» a-t-il récemment confié au New York Times. «J'ai 68 ans. Si j'en avais 38, je voudrais probablement continuer à faire le show. Quand Jay (Leno) était là, je sentais que nous étions contemporains (...). Je pensais c'est encore viable, un gars plus vieux dans un costume. Et il est parti, et tout d'un coup, je me suis retrouvé entouré de Jimmys.»

Marié et père d'un fils de 11 ans, Harry, il n'avoue aucun projet pour sa retraite, qu'il a comparée à un coup sur la tête.

«Pour la première fois depuis qu'Harry est né, je ne dicterai pas notre programme d'été. Il sera entièrement dicté par ce que mon fils veut faire», a-t-il dit. «Quand vous avez pris un solide coup sur la tête, vous êtes un peu chancelant. Je pense que dans cet état, ce sera bien que d'autres prennent les décisions pour moi».



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos