Manolo et sa bande aux Galeries de la Capitale

Ramdam - Manolo et sa bande aux Galeries de la Capitale

Olivier Artis

Dernière mise à jour: 23-02-2008 | 18h40

Six comédiens de la télésérie Ramdam avaient donné rendez-vous à leurs fans, ce samedi, aux Galeries de la Capitale. Près de 300 enfants et adolescents ou plutôt adolescentes sont venus les questionner et chercher des autographes. Un souvenir qui n’est pas prêt de se représenter puisque l’ultime saison prend fin en décembre prochain. Ces jeunes artistes se sont prêtés au jeu pour Opération Enfant Soleil, partenaire de l’événement.

«Nous voulons aider la cause et rencontrer notre public. On aime être présent dans ce genre de cérémonie, on montre qu’on est vrai, qu’on existe», s’exclame Maxime Desbiens-Tremblay qui incarne Manolo.

«Les jeunes qui nous regardent à la télé sont intrigués par nous. Ils nous demandent ce qu’on fait dans notre vie, notre âge, nos loisirs, si on va à l’école; notre vie personnelle dans le fond», constate Catherine Brunet qui joue le rôle de Constance, la petite amie de Manolo. Tous deux disent répondent franchement aux questions qui leur sont adressées. Une qui revient régulièrement, à savoir si le personnage ressemble à l’individu. Des similitudes sont souvent remarquables, comme la passion de la musique pour Maxime.

Sujets réalistes, mais épuisés

La télésérie s’adresse principalement aux 9-12 ans qui peuvent s’identifier aux personnages. Le succès est incontestable et doit en faire rougir de jalousie plus d’un. Cette septième année sera pourtant la dernière, au grand dam des téléspectateurs de Télé-Québec.

«Les auteurs doivent trouver des sujets, on doit rester crédible, puisque les jeunes doivent toujours y croire. Les sujets ou problèmes traités à l’écran sont vécus par ceux qui nous regardent. De mon côté, tout va bien hors caméra. Je suis saine, je n’ai pas de problème personnel», partage Catherine avec humour.

Passionnée par la comédie, elle poursuit ses cours au cégep. En septembre prochain, elle devrait étudier en cinéma. Quant à Maxime, il a ses propres projets, comme le théâtre et la musique. Il est au moins clair qu’ils apportent du soleil aux adolescents qui leur ont témoigné leur affection. Nombreux étaient ceux qui voulaient les toucher ou simplement les voir en chair et en os.

«J’adore Ramdam et Manolo, j’aimerais tant avoir son autographe. Dommage que ça s’arrête, je suis la série depuis sept ans», s’exclame Adrienne Godbout, 12 ans, alors que la foule acclamait l’arrivée des comédiens.

«J’aime Ramdam et je voulais les apercevoir avant la fin de la série. C’est triste parce qu’elle est populaire», déplore Andréanne Riverin de Québec.

Le public était invité à faire des dons pour Opération Enfant-Soleil. Cette activité de financement est, en partie, l’œuvre de l’école secondaire Samuel-de-Champlain. Les étudiants ont participé à réunir les personnages de Manolo, Constance, Thomas, Liang, Loïc et Alexis au Galeries de la Capitale.


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos