Les antiquités prennent de la valeur avec le temps

Cotes d'écoute - Les antiquités prennent de la valeur avec le temps

Pascale Lévesque
Le Journal de Montréal

Les Lionnes se font damer le pion par Rose-Anna et son Joseph-Arthur. Le téléroman programmé en fin d'après-midi, dans la même case horaire que La Fosse aux lionnes l'an dernier, attire non seulement plus de fidèles à Radio-Canada, mais a aussi réussi à augmenter les parts de marché de la chaîne à cette heure.

Les antiquités prennent de la valeur avec le temps et ça ne fait visiblement pas exception en télévision. Après Les Belles Histoires des pays d'en haut, qui avaient remporté un vif succès à Radio-Canada ainsi qu'à ARTV dans leurs rediffusions des dernières années, au tour d'autres vestiges du passé de renouer avec la popularité.

Les classiques Terre humaine, de Mia Riddez-Morisset, et Le Temps d'une paix, de Pierre Gauvreau, programmés à la suite à partir de 16 h, ont rassemblé respectivement des moyennes de 124 000 et 168 000 téléspectateurs jusqu'au 19 octobre dernier. Et ce, avec des parts de marché de 10% et 11%.

Or, à la même période l'an dernier, La Fosse aux lionnes avait un bassin de fidèles de 107 000 personnes, atteignant des parts de marché de 7%.

Les ados de Kif-Kif se maintiennent bien par contre face à Grand-Papa, écrit par Janette Bertrand. La série jeunesse, diffusée entre 17 h et 17h30 l'an dernier, rassemblait 127 000 fans en moyenne alors que Grand-Papa en accroche 118 000 à la même heure cet automne.

Prise 2, la chaîne du Groupe TVA exclusivement consacrée aux vieilleries de la télé, gagne aussi en popularité. Disponible uniquement par abonnement pour les utilisateurs qui ont le câble numérique, Prise 2 a une portée comparable à celle des chaînes spécialisées comme Historia ou Séries+ disponibles sur le câble analogique.

Départ lent pour Pete et Lola

«On calcule qu'en moyenne, les gens écoutent Prise 2 1,2 heure par semaine. Deux fois plus longtemps que l'an dernier. Série+ est écoutée en moyenne 1,5 heure par semaine et Historia 1,2 heure», indique André Limoges, porte-parole de la chaîne.

Au palmarès des émissions les plus regardées de la chaîne, on retrouve toujours Symphorien, qui a atteint un pic d'écoute à 85 000 téléspectateurs. Dominique est la nouveauté de l'automne qui marche le plus avec des cotes d'écoute de 37 000 personnes pour sa diffusion la semaine dernière.

Quant à Chambre en ville, le départ en plus lent que prévu: seulement 25 000 personnes ont suivi la première. La page Web du téléroman de Lise Payette est cependant l'une des plus consultées du site de Prise 2. «On espère que la popularité du Web aura un effet sur l'écoute», indique M. Limoges.


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos