Dominique Chaloult patronne des variétés à Radio-Canada

Dominique Chaloult patronne des variétés à Radio-Canada

Michelle Coudé-Lord - Journal de Montréal

Importante acquisition à Radio-Canada, c’est Dominique Chaloult, une productrice associée jusque-là à TVA et surtout au succès du Grand Blond, qui devient directrice des variétés de la Société d’État. Elle remplace Brigitte Lemonde, qui a occupé ce poste durant de nombreuses années. Une arrivée qui pourrait signifier que Marc Labrèche deviendra « le Thierry Ardisson » du Québec l’automne prochain.

Madame Chaloult a signifié à la direction de TVA qu’elle partait sous les cieux radio-canadiens hier après-midi.

À TVA, Elizabeth Roy, attachée de presse du diffuseur, a confirmé cette information au Journal de Montréal.

« Madame Chaloult a signifié à France Lauzière qu’elle venait d’accepter l’offre de Radio-Canada », a dit Elizabeth Roy.

Il fut impossible de joindre madame Chaloult.

Une chose est certaine, c’est un bon coup de Radio-Canada. À TVA, on nous assure que même le passage à Radio-Canada de madame Chaloult ne nuit en rien à la présentation du Cœur a ses raisons, le téléroman-savon de l’équipe de Marc Labrèche, prévue pour janvier prochain.

« Ça ne change nullement les plans pour ce projet », a indiqué madame Roy.

Madame Chaloult n’était plus la productrice du Cœur a ses raisons. Le téléroman de l’ex-Grand Blond sera produit par Jacques Payette, de Zone 3, un homme d’expérience qui a donné entre autres à la télévision Bleu poudre et Viens voir les comédiens.

Elle échappe à TVA…
Dominique Chaloult était depuis quelques mois conseillère aux variétés à TVA. Un contrat à la pige. On peut certes croire qu’elle vient d’échapper à TVA, qui aurait pu lui offrir sûrement un poste permanent.

C’est assurément une perte pour le diffuseur.

C’est le directeur de la programmation de Radio-Canada, Mario Clément, qui doit être fier de cette nouvelle venue. Ils se sont d’ailleurs connus durant la belle époque de La Fin du monde est à sept heures, produite par Conscient où était alors en poste Mario Clément.

Ils se respectent énormément, dit-on dans le milieu de la télévision.

Recruter Marc Labrèche…
Dominique Chaloult est également une grande amie de Marc Labrèche. Et on sait que M. Clément voue une grande admiration à l’ex-Grand Blond.

Il a déjà déclaré en entrevue au Journal de Montréal qu’il voulait lui « dérouler le tapis rouge ».

Comme Mario Clément n’a pas voulu du Cœur a ses raisons, une émission associée au diffuseur concurrent TVA, et que le projet d’amener le génie de Labrèche aux Olympiques d’Athènes fut trop coûteux donc n’a pas fonctionné, il lui réserve sûrement le concept québécois de Tout le monde en parle, l’émission française de Thierry Ardisson, que le Grand Blond a visité en surprise sur son plateau.

Marc Labrèche voue d’ailleurs une admiration sans borne à Thierry Ardisson.

Il est le seul qui peut relever ce défi télévisuel qui exige perspicacité, intelligence et vivacité.

Hier encore, André Beaudet, le directeur des communications de la Société d’État, indiquait au Journal de Montréal à quel point cette nouvelle émission hebdomadaire de deux heures prévue le dimanche était la clé de la programmation d’automne de Radio-Canada.

« M. Clément y tient et ça va se réaliser », a indiqué M. Beaudet.

Et la seule qui puisse convaincre Marc Labrèche vient d’arriver à Radio-Canada.

Dominique Chaloult est la fille de l’attachée de presse Francine Chaloult et la nièce de Suzanne Lévesque.


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos