Qui est le patron?

Dallas - Qui est le patron?

 

Bill Harris

Dernière mise à jour: 04-09-2013 | 14h54

John Ross est le patron, mais pas littéralement. Avec la deuxième saison de la nouvelle série Dallas, qui a débuté le lundi 28 janvier au Canada sur la chaîne Bravo, John Ross n’est pas le patron de Ewing Energies, mais veut le devenir.

Cependant, d’un point de vue narratif, John Ross Ewing (joué par Josh Henderson) l’est très certainement.

La réussite ou l’échec de la nouvelle Dallas résident dans l’idée que vous vous faites du fils de J.R.

Lancée par la chaîne américaine TNT, Dallas est une suite de la légendaire série diffusée à l’origine sur CBS entre 1978 et 1991. La distribution est impressionnante, mais la nouvelle série se concentre essentiellement sur la rivalité entre John Ross et son cousin Christopher Ewing, campé par Jesse Metcalfe.

Cette rivalité s’inscrit dans la lignée de la compétition entre J.R. père (Larry Hagman), et le père de Christopher, Bobby, interprété par Patrick Duffy. Hagman est décédé en novembre dernier, et bien qu’il soit dans les premiers épisodes de cette nouvelle saison, la mort de son personnage avait déjà été écrite et sera diffusée le 11 mars prochain dans un épisode qui risque d’être émotionnellement assez intense.

Dans le premier épisode de la deuxième saison, J.R. montre qu'il peut toujours tenir la barre. Preuve en est lorsqu’il visite les employés des bureaux d’Energies Ewing pour leur offrir un soi-disant cadeau.

John Ross a hérité de la cruauté de son père, et Josh Henderson a bien tenu le personnage dans la première saison. Avec la disparition d’Hagman, il devient encore plus important d'avancer. Non pas que J.R. était le moteur de cette nouvelle mouture — l'idée de la série est de se concentrer sur les jeunes Ewing —, mais, à une heure de grande écoute, le feuilleton avait besoin d'un méchant «classique».

J’avoue que ma première impression de Josh Henderson dans se nouveau rôle n’était pas bonne. Sera-t-il trop «joli garçon» pour tenir ce rôle? Mais je suis ravi de voir qu’il peut être menaçant. Son sourire est-il à un moment bien intentionné? L’un des fers de lance dans cette bataille entre John Ross et Christopher est la concurrence que se livrent le commerce du pétrole et celui des énergies alternatives.

Je ne dis pas que le sujet n'est pas d’actualité. Mais il touchait davantage une corde sensible il y a quelques années, lorsque la nouvelle Dallas a été conçue. Encore une fois, je ne suis pas détaché du sujet, mais pour une histoire qui prend forme en 2013, il semble un peu daté, non?

La nouvelle Dallas ne sera jamais la Dallas originale, l'industrie de la télévision a trop changé.

Maintenant, plus que jamais, le John Ross Ewing de Josh Henderson doit faire de son mieux pour remplir les larges bottes qu’on lui a laissées.


Vidéos

Photos