Repos mérité pour Claude Legault

19-2 - Repos mérité pour Claude Legault

 

Dernière mise à jour: 29-01-2013 | 09h34

Claude Legault prend une petite pause pour nous revenir en forme.

Si tous les fans de 19-2 étaient sur le bord de leur fauteuil hier avec la première émission de la deuxième saison, pour Claude Legault, c’est maintenant un moment de repos.

L’acteur, qui a fait une bronchite avant les fêtes, n’est pas complètement remis. «Là, je lance tout ce que j’ai fait. Là c’est 19-2,en mars ce sera Mon meilleur ami et en mai, je recommence Un sur deux, mais pour le moment, je suis fatigué, je dois prendre du repos. Je suis comme un alcoolique, un jour à la fois (rires). Si je le peux, je vais aller dans le sud, l’air de la mer et la chaleur, c’est bon pour les poumons et les bronches», disait le comédien à BUM Interactif Groupe.

Avant de le laisser se reposer, nous avons voulu parler de cette nouvelle saison de 19-2 qui était si attendue par les téléspectateurs. À voir les réactions sur les réseaux sociaux aujourd’hui (29 janvier), le premier épisode de la tuerie dans l’école a capté l'attention de plus d’un.

Aussi sur Canoe.ca:

«Il fallait qu’on montre cette facette extrême du métier de policier. De plus, quand on fait une deuxième saison, il faut habituellement replacer les personnages. Avec ça, on les ramenait tous d’un coup et dans le gros trouble, c’était parfait. Ensuite, on va voir comment ça va teinter le reste de la saison. Tourner le plan-séquence (en continu) pendant 13 minutes a été toute une chorégraphie. On a transpiré pour vrai durant ce tournage. On courait, j’avais de grosses ampoules qui saignaient, mais c’était tellement l’fun. Ça ne me dérangeait pas, le soir, je nettoyais les blessures, c’est tout. Je savais aussi que Podz arriverait à faire son plan-séquence. C’est un gars qui aime les défis. Je le connais depuis longtemps et je savais qu’il serait capable. Alors, on l’a suivi là-dedans, et ça a marché.»

Au passage, Claude souligne également l’incroyable travail de tous les figurants qui ont ajouté de la crédibilité au tournage.

Cette saison, son personnage de Ben sera grandement mis à l’épreuve. On a déjà pu voir que la tuerie l’avait grandement affecté, entre autres. «Ça va être difficile pour lui, il sait qu’il a fait son travail, mais ce n’est pas facile, et pour sa blonde non plus. Avant, à la campagne, des interventions du genre, il n’y en avait pas vraiment. Là, dans une grande ville et dans un quartier dur, leur relation va en prendre un coup.»

À suivre donc tous les lundis à 21 h sur les ondes de Radio-Canada.


Vidéos

Photos