Accueil Divertissement
 
Agence QMI
Occupation double en Californie - Retour serein pour Laurie et Nicolas
Photo Jocelyn Malette / Agence QMI
Laurie et Nicolas

OCCUPATION DOUBLE EN CALIFORNIE

Retour serein pour Laurie et Nicolas

Samuel Pradier
13-11-2012 | 15h49

MONTRÉAL – Après avoir vécu trois semaines dans une retraite dorée de Californie, Laurie et Nicolas étaient enfin de retour au Québec, mardi matin. Les deux candidats d’Occupation double affichaient un large sourire et une joie non dissimulée de revenir à la maison.

Le plus étonnant était la sérénité qu’ils dégageaient, même si leur élimination en a surpris plus d’un. «Je suis satisfait de la manière dont on est sorti de l’émission, a expliqué Nicolas. Je ne voulais pas partir en insultant tout le monde. Je suis un bon garçon dans la vie. J’ai le goût d’avoir de bonnes relations avec tout le monde.» Il avoue aussi avoir été heureux de constater que Laurie pouvait se contenir pour que sa sortie se passe dans le calme.

De son côté, la Saguenéenne n’était même pas fâchée. «Mon départ de l’émission a démontré ce que je ressentais envers les filles. Hormis Erika, je n’avais pas envie de serrer Andréanne ou Sarah dans mes bras. Je ne voulais pas être hypocrite, elles ne sont pas mes amies. Je leur ai dit ce que je pensais simplement et puis c’est tout.»

Le couple hésite encore à se dire complètement en amour. Comme l’affirme Nicolas, la vie à Occupation double n’a rien à voir avec la réalité. «On a vécu un départ très différent. Jusqu’à maintenant, ça a très bien marché avec Laurie. J’espère que ça va continuer. On va attendre de voir, mais ça me tente et j’en ai envie.»

Totalement en accord avec cette vision, elle sait aussi que de nombreux impondérables les attendent. «On veut se revoir. C’est difficile parce qu’on arrive au Québec et on a beaucoup de choses à gérer. Mais on va tout faire pour que ça marche.»

Secret

Une fois sortis de l’émission, Laurie a informé Nicolas que son père était en prison et elle lui a expliqué son histoire. Pour le pompier de Saint-Hyacinthe, cela ne pose aucun problème.

«C’est le dernier de mes soucis, a-t-il confié. Sur l’histoire de son père et de son ex, je n’ai rien à dire. Je pense que Laurie apprécie beaucoup son père, elle l’aime, et c’est ce qui est le plus important. Ce que le reste du Québec va en penser, ce n’est pas important ni pour elle, ni pour moi.»

L’avenir

Occupation double a permis à Laurie de réaliser la fille qu’elle était vraiment. «Je me suis aperçu que je pouvais parler fort, a-t-elle expliqué en rigolant. Je savais que j’étais une fille qui avait du caractère. Mais tous mes amis sont un peu comme moi, je me pensais un peu plus normale, je ne m’attendais pas à ce que les gens me voient comme une terreur.» Toutefois, elle sait aussi qu’elle a de bonnes valeurs, qu’elle est terre-à-terre et elle ne pense pas que la popularité puisse la changer.

Quant à Nicolas, il n’avait qu’une seule hâte : retourner travailler. «J’espère recommencer à travailler à la caserne le plus rapidement possible. J’adore mon métier et je ne me verrais pas faire autre chose.»

haut