Accueil Divertissement
 
Agence QMI
Chronique de Judith Perron - OD: Libérez-nous d'Erika!
Photo Agence QMI
Judith Perron

CHRONIQUE DE JUDITH PERRON

OD: Libérez-nous d'Erika!

12-11-2012 | 09h44

L'émission d'hier soir d'Occupation double nous a prouvé qu'avoir la parole facile ne permet pas toujours d'être entendu et que, parfois, être plus discret permet d'arriver à son but...

Je me répète, mais encore une fois, l'émission du dimanche manquait un peu de rebondissements. L'aventure ressemble un peu à un documentaire de tourisme puisque les paysages sont plus divertissants que les candidats.

Laurie et Nicolas développent de plus en plus de haine envers les autres participants à Cabo, Erika et Alex parlent inutilement de l'élimination en montgolfière, et Andréanne et Hubert perdent de beaux moments dans le désert à débattre du couple qui –on s'en doute beaucoup trop déjà– partira sous peu.

L'heure n'est plus à l'amour, mais bien au couple «qui s'aime le plus».

Erika

Erika est clairement celle qui s'enfonce le plus. En toute honnêteté, je ne l'endure plus du tout. Elle ne manque pas une occasion de manipuler Andréanne, pour la convaincre qu'Alexandre est «le candidat le plus hypocrite de l'histoire», le tout sans raison valable, et pour blesser subtilement Sarah.

Il est facile de voir qu'elle a adopté la stratégie de la fille désespérée qui sait très bien que, sans son couple d'amis, Laurie et Nicolas, elle et son beau sont les prochains à partir...

Mais Erika n'était pas le seul irritant: l'ensemble du party l'était aussi! C'était l'heure des reproches et le temps de vendre sa salade.

Tous les candidats –avec, clairement, un verre de trop dans le nez –reprochaient aux autres d'être «stratégiques» et de ne pas écouter leurs valeurs... Dois-je rappeler qu'il y a un prix de 500 000 $ à gagner?

 

Un couple de moins

L'élimination était aussi prévisible que décevante. Il était évident que Laurie et Nicolas allaient être les prochains à quitter l'émission, puisqu'ils n'avaient même pas leur mot à dire lors de l'élimination. Une élimination qui n'était malheureusement pas à la hauteur du caractère de la Laurie que nous avons connu tout au cours de l'aventure...

Je peux comprendre la déception et la frustration qu'ils ressentent, mais Occupation double est un jeu parfois injuste et les circonstances ont joué contre eux.

Laurie aura beau crier et s'acharner sur Sarah et Andréanne, soyons francs: elle n'aurait pas laissé sa place à la table d'élimination et elle aurait profité de l'occasion pour éjecter un autre couple. OD, c'est chacun pour soi. On s'attend donc à voir Erika et Alex prochainement au Québec...

haut