Accueil Divertissement
 
Philippe Fehmiu - Une nouvelle émission à VOX, Open télé
© Photo Courtoisie
Philippe Fehmiu

PHILIPPE FEHMIU

Une nouvelle émission à VOX, Open télé

Guillaume Picard
12-09-2011 | 10h31

MONTRÉAL – Avec une quotidienne à la radio d’Espace Musique et deux émissions à VOX — Le Lab, qui revient pour une cinquième saison et OPEN télé, une nouveauté basée sur son propre concept —, l’animateur Philippe Fehmiu vit à fond sa passion pour les communications. Présent sur plusieurs plateformes, il est bien sûr un adepte de Twitter et de Facebook, et un mordu de culture devant l’éternel.

Pour OPEN télé (#OPENtélé), dont il est l’idéateur avec le réalisateur Norman Sutton, le même avec qui il bosse sur Le Lab, Philippe Fehmiu se paie un plateau culture et société où, 90 minutes durant, chaque mois, de grandes questions seront scrutées à la loupe à travers le prisme des médias sociaux.

«Comme communicateur, ça m’intéresse de savoir pourquoi les gens sentent le besoin d’exister à travers les médias sociaux», a dit Philippe Fehmiu, pour donner le ton à l’émission.

Lors de la première du 15 septembre à 20 h 30, la question sera: «est-ce que la télé peut se passer des médias sociaux». Histoire d’engager le débat sur Twitter avant chaque émission, dès 15 h on révélera le thème. Aussi, avant l’émission, dès 19 h 30, Marie-Ève-Lyne Michel sera en direct sur internet à l’adresse www.voxtv.ca pour réchauffer «la salle». Elle reprendra le collier à compter de 22 h pour poursuivre le dialogue avec les internautes.

«On veut ouvrir le débat dans cette émission, ce sera un gros plateau avec beaucoup d’experts, des blogueurs, des gens du public», a-t-il dit.

Parmi les panélistes réguliers, du moins ceux qui seront de la première mouture, on retrouvera Bruno Guglielminetti, Michelle Blanc, Nicole Dumais, Geoffroi Garon, Fred Savard et Laurent Maisonnave.

Les animateurs d’autres émissions de VOX visiteront aussi Philippe Fehmiu pour se prononcer sur leur perception du virage numérique et expliquer comment ils utiliseront les médias sociaux dans leur propre rendez-vous télé. Ainsi, Gilles Proulx, Jean Barbe, Louise Deschâtelets et Sophie Durocher seront présents à cette première «assemblée de cuisine 2.0.», a confié M. Fehmiu.

«Lors de la première, on va expliquer le phénomène du "twivage", qui est caractérisé par ceux qui "tweetent" en regardant la télé, a dit Philippe Fehmiu. On veut aussi vulgariser Twitter, parce que c’est seulement encore 5 % de la population qui y est active. On souhaite parler du comportement et du profil de ceux qui commentent par l’entremise des médias sociaux. En même temps, c’est un outil de démocratisation, on l’a vu lors du printemps arabe. On va s’intéresser au modèle d’affaires des médias sociaux en se demandant si les médias traditionnels y trouvent leur compte et peuvent y tirer des profits.»

Il sera également question du défunt Marshall McLuhan, grand théoricien canadien de la communication qui, des décennies avant l’émergence du journalisme citoyen, avait prédit que les gens investiraient un jour la sphère médiatique.

Des sentinelles activent sur Twitter et présentes sur le plateau, Tamy Emma Pépin, Camille DG et Marie-Ève-Lyne Michel, scruteront les commentaires des téléspectateurs-internautes sur Twitter. Ces prises de position serviront à relancer le débat en studio.

Liberté à VOX

Philippe Fehmiu, qui a commencé sa carrière d’animateur à MusiquePlus le 6 septembre 1993, à 14 h (il s’en souvient avec précision!) en même temps que Véronique Cloutier, est comme un poisson dans l’eau à VOX. Avec deux émissions, l’hebdomadaire Le Lab et la mensuelle OPEN télé, il dit y jouir d’une grande liberté.

Pour lui, VOX n’a rien à envier aux autres réseaux, petits ou grands, car au-delà du rayonnement, dit-il, «ce sont les idées et les émissions qu’on peut développer qui comptent. Comme communicateur, on veut une plateforme pour s’exprimer et j’ai trouvé tout ce que je cherche à VOX: la possibilité de soumettre des idées d’émissions et de les bonifier avec des professionnels. De plus, il faut regarder les gens qui animent sur la chaîne pour se rendre compte que ce sont toutes de grosses pointures».

haut