Accueil Divertissement
 
Agence QMI
Finale du Défi des Champions - Marie-André Lessard grande championne
©Éric Carrière/Agence QMI
Marie-André Lessard, lors de la grande finale

FINALE DU DÉFI DES CHAMPIONS

Marie-André Lessard grande championne

Patrick Delisle-Crevier
24-04-2011 | 22h47
En ce dimanche de Pâques, c’était soir de grande finale pour les athlètes du Défi des Champions, alors que Marie-Andrée Lessard, Mathieu Dandenault et Marc Gagnon se disputaient la première place et le prix de 50 000 $. Le public a couronné Marie-André Lessard.

Marie-André Lessard a été sans contredit l’athlète par excellence du Défi des Champions en cumulant semaine après semaine les faveurs des juges et du public. C’est donc sans surprise que celle-ci a été élue grande championne de l’émission et qu’elle empoche la bourse de 50 000 $. «Je suis fière et émue, mais chose certaine, cette somme va me propulser aux Jeux olympiques l’an prochain», a dit la championne de volley-ball.

Mathieu Dandenault a ouvert le bal de cette grande finale avec son numéro de main à main et de jonglerie dans lequel l’ancien défenseur des Canadiens de Montréal est allé jusqu’à jongler avec des torches en flammes et à porter pas moins de trois personnes sur ses épaules.

«Pour moi ce soir c’est comme une finale de la Coupe Stanley, je me suis beaucoup préparé et j’ai tout donné ce que je pouvais», a dit Mathieu Dandenault qui s’est exécuté au son de la chanteuse Nadja qui a chanté live en studio. «Flamboyant, risqué et étourdissant», a commenté la juge Carmen Ruest.

Marc Gagnon a par la suite enchaîné avec un surprenant numéro de rola bola alors qu’Andrée Watters et Marc Dupré chantaient en studio. L’athlète est parvenu à garder son équilibre et à jongler sur pas moins de huit étages de planches en tenant en équilibre sur des cylindres.

«J’ai fait du rola bola à quelques reprises au Défi des Champions et j’ai voulu en mettre davantage et monter la barre vraiment haute. Ce soir, je suis allé au moins six pieds plus haut qu’à l’habitude et j’étais aussi bien heureux d’avoir mon bon ami Marc Dupré à mes côtés, car j’ai beaucoup d’admiration pour ce gars-là», a dit Marc Gagnon.

Marie-André Lessard a brillé une fois de plus dans un duo de trapèze au son de la chanson Si fragile que Luc De Larochellière a interprétée en direct en studio. La championne du classement en a mis une fois de plus plein la vue aux juges et au public. «Ce qui me fascine le plus c’est la personnalité de Marie-Andrée et sa force de caractère. C’est une grande athlète qui nous a permis de voir de grands numéros semaine après semaine», a dit le juge Alain Goldberg

Un clin d’œil à Chicago

Nathalie Lambert, Manon Rhéaume et Isabelle Charest, les trois filles éliminées de la compétition officielle ont offert un numéro étroitement inspiré de la comédie musicale Chicago, numéro dans lequel les trois femmes vêtues de petites tenues de cuir ont oscillé entre le main à main et le tissu-hamac. «Si un jour elles se cherchent un emploi, elles n’ont qu’à monter un spectacle à Las Vegas, elles vont faire fureur», a lancé la juge Denise Filiatrault.

Les deux garçons en reste Bruny Surin et Étienne Boulay y sont allés eux aussi d’un petit numéro dans lequel le côté psychédélique de la chanson Cookie de Jean Leloup était à l’honneur. «On a eu beaucoup de plaisir à faire ce numéro de groupe et surtout la pression était moins présente, car ce numéro ce soir on l’a fait par plaisir et non pour les notes des juges», a dit Étienne Boulay.

Les deux animateurs Marie-Claude Savard et Normand Brathwaite avaient promis au public et aux athlètes d’y aller d’un numéro de cirque avant la fin de la saison. Marie-Claude s’est donc exécuté au tissu-hamac alors que Normand Brathwaite a joué les chanteurs alors qu’il a interprété Larmes de métal son succès du passé vêtu d’un flamboyant costume métallique.

Les athlètes ont clôturé cette première saison en y allant d’un spectaculaire numéro de groupe aux sons du classique We are the champions du groupe Queen.

haut