Accueil Divertissement
 
JDM
Retour en ondes - Cogeco embauche Jacques Fabi
© Dany Bouchard/Agence QMI
Deux ans après avoir été remercié par Corus, Jacques Fabi vient d’être réembauché par Cogeco, nouveau propriétaire de CKAC et du 98,5 FM.

RETOUR EN ONDES

Cogeco embauche Jacques Fabi

Dany Bouchard
23-02-2011 | 02h36

Deux ans après avoir été congédié par Corus, Jacques Fabi est réembauché par Cogeco, nouveau propriétaire des stations CKAC et 98,5 FM. L’animateur de 57 ans est aux anges et il espère retrouver ses auditeurs de nuit, avec qui il a passé 32 ans de sa carrière.

« Ce sont eux qui m’ont téléphoné et j’ai reconnu le numéro de téléphone quand j’ai répondu, raconte l’animateur de 57 ans à propos des dirigeants de Cogeco.

« J’étais pour leur écrire », confie-t-il, visiblement très heureux.

Pour deux semaines, à compter de lundi, Jacques Fabi remplacera Guy Simard derrière le micro du 98,5 FM, entre 4 h et 5 h 30.

« Ça va me remettre dans le bain un peu », dit Jacques Fabi.

Là où les nouvelles sont plutôt bonnes pour Jacques Fabi et pour les oiseaux de nuit, c’est qu’il est question qu’on lui confie une émission la nuit, comme il l’a fait pendant 32 ans à CKAC.

« Ils m’ont confirmé la nuit à 80 % », indique l’animateur, qui a d’abord partagé la bonne nouvelle sur Facebook.

« En 15 minutes, j’ai reçu 175 messages. (...) Pendant 32 ans, je n’ai jamais réalisé que je faisais un job si apprécié. »

La direction de Cogeco confirme l’embauche de Jacques Fabi mais se montre prudente quant à ses plans d’avenir.

« Ce qui est confirmé, c’est qu’il remplace Guy Simard de 4 h à 5 h 30 à compter du 28 février. On va évaluer sa performance et on verra après s’il y a lieu de lui proposer quelque chose », indique Josée Ann McDuff, porte-parole de Cogeco.

Pas d’amertume

En mars 2009, Corus, alors propriétaire de CKAC, a remercié l’animateur en invoquant des raisons d’ordre budgétaire.

Le 1er février dernier, Cogeco est devenu propriétaire de CKAC, mais aussi du 98,5 FM, de CKOI et de huit autres stations de Corus au Québec.

« J’ai été bien reçu quand je suis retourné à Cogeco. Les gens n’étaient pas très surpris, confie Jacques Fabi, qui ne garde tout de même aucune amertume envers son ancien employeur.

« Corus m’a toujours bien traité, ditil. Peut-être qu’au moment où ils m’ont fait cette offre-là (de quitter), j’avais besoin de repos. Quand ça fait 32 ans que tu fais la nuit, tu peux être fatigué.

«Mais je peux dire que c’est respecter ses auditeurs que de leur donner une émission de nuit », dit-il à propos de Cogeco, qui a confirmé son intention, le 5 février dernier, de proposer une émission de nuit « d'ici au printemps ».

Depuis son départ de CKAC, Jacques Fabi a travaillé pour Boomer AM, une station de Laval, et pour CJMS 1040, sur la Rive-Sud de Montréal. Au moment où Cogeco l’a appelé, il y a deux semaines, il était sans contrat.

« Je commençais à être tanné de ne pas travailler. L’hiver était long », admet- il.

L’animateur se dit très heureux de réintég rer une g rosse org anisation comme celle de Cogeco.

« Les gens sont très contents pour moi. (...) Depuis que je suis parti, je recevais des courriels presque chaque jour de gens qui me demandaient où j’étais, ce que je faisais, et si j’allais revenir.

« Je me sens d’attaque pour les 30 prochaines années », dit-il en riant.

Si Cogeco lui propose finalement d’animer une émission de nuit, Jacques Fabi compte re prendre la même formule qui a fait son succès à CKAC.

« Ce sera la même formule, avec des lignes ouvertes et l’information que je livre à ma manière. Avant tout, c’est une présence la nuit », dit-il.

Contrairement à beaucoup d’autres animateurs, Jacques Fabi a toujours préféré travailler la nuit.

« C’est l’ambiance. C’est le calme. J’ai toujours été bien là-dedans. Je n’ai jamais voulu devenir une vedette de la radio alors je me suis toujours contenté de la nuit », conclut-il.

haut