Accueil Divertissement
 
JDQ
Geneviève Dorion-Coupal - «Chanter, c’est aussi un corps »
Courtoisie
La chorégraphe Geneviève Dorion- Coupal est la plus ancienne des professeurs de Star Académie.

GENEVIÈVE DORION-COUPAL

«Chanter, c’est aussi un corps »

Serge Drouin
Journal de Québec
05-04-2009 | 04h00
La chorégraphe Geneviève Dorion- Coupal est la plus ancienne des professeurs de Star Académie. Elle est là depuis le début de l’aventure, en 2003. Son mandat: apprendre aux académiciens l’émotion du corps.

«Les académiciens n’arrivent pas tous aux cours avec le même bagage. Certains partent de zéro; d’autres ont plus de facilité pour la danse. Je leur propose plusieurs styles de danse. Je veux qu’ils développent leur goût de danser, qu’ils apprennent à bouger sur scène. Il faut qu’ils sachent que, si on leur enlève leur guitare, ils sauront quoi faire avec leur corps. Chanter, ce n’est pas seulement une voix. C’est aussi un corps», dit Geneviève Dorion-Coupal.

DÉBUTS DIFFICILES

Au début de chaque aventure, Geneviève Dorion-Coupal sait que l’apprentissage peut être plus lent et difficile pour certains.

«Préparer le numéro d’ouverture, avec tous les déplacements qu’il comporte, les faire avancer en ligne, se croiser, lever les bras... Ça pouvait prendre trois heures. Aujourd’hui, ils captent vite et en 10 minutes, tout se place», explique la chorégraphe. Geneviève Dorion-Coupal dit que, dans les dernières semaines particulièrement, les académiciens de la présente cuvée ont fait un grand pas dans leurs connaissances.

«Il s’est passé un déclic. Ils sont tous très disciplinés. L’important est que tout leur apprentissage se fasse dans le plaisir.

C’est toujours plus agréable lorsqu’on aime ce qu’on fait», dit-elle.

UN GALA EN DEUX HEURES

Selon Geneviève Dorion-Coupal, la réalisation d’un gala se fait plutôt rapidement.

«Au gala de l’ADISQ, ils ont deux semaines pour préparer un numéro de chorégraphie.

Nous, nous avons deux jours.»

Et la chorégraphe ne compte pas les heures. «C’est du six jours sur sept. Les jeudis, vendredis et samedis sont particulièrement chargés. Nous commençons tôt le matin et, parfois, on peut répéter jusqu’à 20, 21 ou 22 h», note-t-elle.

DES PROJETS?

Outre Star Académie, Geneviève Dorion- Coupal mène plusieurs projets de front.

Elle a vu à la direction artistique du spectacle The Man in Black, cet hommage à Johnny Cash avec Shawn Barker, récemment à l’affiche au Cabaret du Capitole, à Québec. Elle verra aux chorégraphies de la tournée Star Académie, à celles d’Elvis Story présenté prochainement à Saguenay et à Montréal. Elle travaille également sur le spectacle de Véronic DiCaire et a été de LOVE, du Cirque du Soleil, de Night Fever et de nombreux autres...

haut