Accueil Divertissement
 
JDM
Les Gags - Les Asiatiques vont rire jaune
© Archives - Pierre-Paul Poulin
Une équipe de Juste pour rire s’envolera en février vers Singapour afin d’y tourner une première série des Gags.

LES GAGS

Les Asiatiques vont rire jaune

Agnès Gaudet
Le Journal de Montréal
20-01-2009 | 10h28

Juste pour rire ouvre un bureau à Singapour et ira piéger les Asiatiques pour une série de treize épisodes de l'émission Les Gags.

Juste pour rire vient de signer une entente de plusieurs années avec Kenneth Lang, de Mediacorp, et la Chaîne 5, un grand diffuseur basé à Singapour. Une équipe de tournage québécoise dirigée par Jacques Chevalier (Longueuil) s'envolera dès le mois de février pour une période de cinq mois et demi afin d'y tourner cette première série des Gags dès le 1er mars avec les Asiatiques. Six réalisateurs québécois iront tourner chacun leur tour en rotation à Singapour, qui fournira le reste de l'équipe technique.

Il y a près de huit ans que Pierre Girard, producteur à Juste pour rire, tient des rencontres pour percer le marché asiatique. Plusieurs gags ont été distribués en Asie, mais jamais un produit à leur image.

«On a reçu plusieurs offres plus ou moins intéressantes au cours des ans, déclare Pierre Girard, mais tant qu'on n'a pas d'Asiatiques à l'écran, c'est impossible de vraiment percer ce marché», estime-t-il.

Hypercompliqué

L'Asie représente onze pays et un bassin de deux milliards d'habitants. Selon Pierre Girard, Singapour est la porte d'entrée de ce marché.

«Tourner des gags, ça semble facile, mais c'est hypercompliqué», explique M. Girard. Pour un seul gag, il faut environ quatre heures de tournage et neuf heures de montage. Et sur de 25 à 40 tournages, on ne garde que les trois ou quatre meilleurs.

«À Singapour, ça facilite l'exercice, ajoute M. Girard, parce que c'est une colonie anglaise et tout le monde parle anglais. On va tourner là-bas, puis fignoler le montage, la correction de la couleur et le mix audio ici. On va ensuite faire un montage des gags asiatiques et québécois avant d'envoyer les émissions à Singapour.»

Un autre monde

Piéger les Asiatiques demande un doigté particulier et beaucoup de temps.

«La réaction quand les Asiatiques écoutent Les Gags est la même que la nôtre, le comportement humain est le même. Mais les Asiatiques sont, comme les Anglais, plus réservés dans la rue. C'est un autre monde, une autre culture, admet M. Girard. Malgré tout, quand on a tourné en Angleterre, les gags fonctionnaient quand même. Alors ça devrait marcher à Singapour.

«En Occident, Les Gags sont diffusés dans presque tous les pays -140 au total, y compris les États-Unis -, mais en Orient, c'est plus dur, avoue M. Girard. C'est évident qu'ils ne veulent pas voir des Américains se faire piéger, mais des figures locales qui leur ressemblent.»

Juste pour rire a déjà tourné 3000 gags depuis le début. En tournant eux-mêmes Les Gags, Juste pour rire et Just for Laughs protégeront et hausseront leur marque et l'émission conservera son titre. Il semble qu'en matière de gags, les seuls compétiteurs de Juste pour rire sont les Belges et les Français.

Le tournage de 20 nouvelles émissions Les Gags aura de plus lieu au mois d'août au Québec. Quelques-uns des gags asiatiques seront insérés aux émissions présentées au Québec, vers le mois de février 2010.

haut