Accueil Divertissement
 

TOURNAGE DE LANCE ET COMPTE AU COLISÉE

Du bruit, on tourne!

Jean Laroche
Le Journal de Québec
27-03-2006 | 09h31
Près de 9000 personnes ont vu le National de Québec remporter la coupe Stanley face aux Canadiens de Montréal, au Colisée Pepsi, hier, lors d'un autre tournage fort couru de la série Lance et Compte.

L'histoire d'amour entre les gens de Québec et le National s'est poursuivie, hier. Dès 6 heures, les premiers inconditionnels se sont présentés autour du Colisée, même si les portes n'ouvraient pas avant 11 heures.

«Je voulais être sûr d'avoir des bonnes places. Quand j'étais petit, je pouvais me coucher plus tard quand c'était Lance et Compte. Aujourd'hui, il n'était pas question que je manque ce tournage-là», affirme Georges-Alexandre Rodrigue, qui était sur place vers 8h30.

L'auteur de la série, Réjean Tremblay, était encore une fois surpris. «Chaque fois qu'on vient tourner ici, c'est merveilleux. Ce qu'il y a de plus surprenant, c'est que 75% des gens sont là pour la première fois. Notre public a été complètement renouvelé.»

Même son de cloche du côté du réalisateur, Jean-Claude Lord. «Je suis toujours aussi nerveux quand la journée où on tourne avec le public arrive», assure-t-il.

La foule nombreuse et bruyante a réservé un accueil des plus chaleureux aux vedettes de cette série-culte. «C'est toujours extraordinaire de vivre ça. Ça fait six fois qu'on le fait et j'ai encore des fourmis dans les jambes», a lancé Marc Messier, qui joue le rôle de Marc Gagnon.

«J'espère continuer à jouer Pierre Lambert jusqu'à la fin de mes jours!», a renchéri Carl Marotte.

Coupe Stanley
Une quinzaine de scènes de hockey ont été tournées hier, dont la scène finale au cours de laquelle le National remporte la coupe Stanley pour la première fois depuis 20 ans. Si, à l'époque, la vraie coupe avait été utilisée pour le tournage, on s'est contenté d'une réplique, cette fois-ci.

Qu'à cela ne tienne, l'ancien joueur des Canadiens Marc Bureau était probablement le spectateur le plus attentif lors de ces scènes, qu'il a toutes imaginées à titre de chorégraphe. «C'était la première fois que je faisais ça et j'ai adoré mon expérience, d'autant plus que j'avais moi-même joué dans le premier Lance et Compte», a-t-il révélé.

Le tournage de Lance et Compte: La Revanche se poursuit tout au cours de la semaine à Québec. En plus des scènes qui seront réalisées au Colisée, l'équipe de production envahira également l'aéroport, au cours des prochains jours.

Quelques intrigues dévoilées
Guillaume Lemay-Thivierge incarnera un nouveau personnage qui se frottera à la dangereuse Valérie (Julie Du Page). Celle qui a causé la mort de Dany Bouchard (Patrick Hivon) dans la dernière série pourrait toutefois bien avoir trouvé chaussure à son pied, cette fois-ci.

Gilles Guilbault (Michel Forget) tombera amoureux d'un nouveau personnage, interprété par Danielle Proulx. «C'est le fun de ne pas jouer le rôle d'une mère, cette fois-ci», a lancé la comédienne en riant, faisant notamment référence à ses rôles dans C.R.AZ.Y. et dans Casino au cours de la dernière année.

Parlant d'amourettes, le célèbre Lulu (Denis Bouchard) pourrait bien être frappé du démon du midi, si l'on en croit Chantal Lacroix, qui interprète Christine Vachon, la conjointe du journaliste sportif.

La violence dans le sport sera au coeur de cette série, où on verra un événement semblable à l'assaut de Todd Bertuzzi sur Steve Moore et qui bouleversera plusieurs personnages.

haut