Accueil Divertissement
 
JDM

Une chicane polie en coulisses : Sophie Thibault ou Dominique Poirier?

Michelle Coudé-Lord - Journal de Montréal
27-05-2004 | 09h31
C’est le lundi 14 juin que sera présenté le débat des chefs en français, en direct d’Ottawa. Le lendemain, ce sera au tour du débat en anglais. Cette entente a été conclue par les réseaux de télé faisant partie du consortium des diffuseurs – Radio-Canada, CTV, Global et TVA. Mais Radio-Canada et TVA se disputent encore poliment, en coulisses, le choix de l’animateur.

TVA veut promouvoir la candidature de Sophie Thibault et Radio-Canada, celle de Dominique Poirier. Les deux diffuseurs ne s’entendent tellement pas qu’on a pensé à une animatrice plus neutre, comme Anne-Marie Dussault.

Mais hier, Marie-Josée LeBlanc, directrice des communications de Radio-Canada, a indiqué au Journal de Montréal que l’animatrice proposée pour le débat en français était « la journaliste Dominique Poirier ».

À TVA, on ne jure évidemment que par Sophie Thibault. Dans ce monde où tous les chefs sont des hommes – Paul Martin, libéral, Jack Layton, NPD, Stephen Harper, Parti conservateur et Gilles Duceppe, Bloc québécois –, les diffuseurs trouvent intéressant, et avec raison, de présenter un débat animé par une femme.

La lutte polie se terminera par un tirage au sort le 7 juin prochain alors qu’on précisera également le nom des journalistes participants. Parions que l’on verra Patrice Roy pour Radio-Canada et Emmanuelle Latraverse pour TVA.

Chaque diffuseur a dû débourser 30 000 $ pour la présentation de ce débat.

À noter qu’au Québec, Télé-Québec et TQS ne font pas partie du consortium pour la présentation de ce débat à l’échelle fédérale.

haut