Accueil Divertissement
 
JDM
Télévision - Pierre Lalonde quitte le plateau en direct
© PC

TÉLÉVISION

Pierre Lalonde quitte le plateau en direct

Patrick Lagacé - Journal de Montréal
22-11-2002 | 10h29
L'équipe de Tous les matins, à Radio-Canada, l'a appris à ses dépens hier, quand M. Lalonde a quitté l'émission diffusée en direct, en plein milieu d'une table ronde sur la longueur du pénis.

L'ancien animateur de Jeunesse d'aujourd'hui était venu vanter son nouveau CD, Noël avec Pierre Lalonde.

Tous les matins, qui souffre dans les sondages, est la nouvelle émission matinale de la télévision d'État, de type magazine, avec chroniques, invités et tables rondes.

Ça faisait donc quatre minutes et demie que les animateurs Paul Houde et Dominique Bertrand discutaient de pénis, sujet choisi par leur chroniqueur à la condition masculine, le journaliste Richard Martineau.

M. Martineau, citant des études scientifiques, a lancé : «La moyenne est donc de 5,9 pouces…» Paul Houde a fait la conversion : «On parle donc de 148,5 millimètres…» C'est à ce moment que l'attention de Paul Houde et de Dominique Bertrand a été attirée à leur droite, hors de l’écran. Pierre Lalonde se levait. «Pierre s'en va ?» a demandé M. Houde.

Le crooner, toujours souriant, a déposé son micro sur la table. Et a lancé : «Je vous remercie infiniment… Mais que voulez-vous que je fasse ici ?»

Petite confusion autour de la table, Pierre Lalonde donne une petite tape sur l’épaule de Paul Houde et quitte l'écran.

Incrédule

Pendant les quatre minutes et demie de discussion sur la diminution de la taille moyenne du sexe des hommes, Pierre Lalonde est intervenu à quelques reprises pour exprimer sa surprise : «Je pensais que j'étais ici pour parler de mon long jeu…» Et : «On est bien à Radio-Canada, ici, en direct, au Canal 2 ?» Puis : «Vous êtes sûrs qu'on n’est pas à minuit à TQS ?»

À Dominique Bertrand, rappelant qu'elle avait quitté Je regarde moi non plus à TVA, dans une autre vie, car elle était mal à l’aise avec le sexe à la télévision : «Vous ne vous êtes pas éloignée d’un poste de télévision pour vous éloigner de ça, vous ?»

Chacune de ses interventions était accueillie avec gentillesse par M. Houde et Mme Bertrand. On le rassurait : bien sûr, on va parler de votre «long jeu», après la table ronde… Mais Lalonde s’est tanné.

Il s’est levé, il est parti.

La chroniqueuse Maryse Roberge, sa voisine de table ronde, a lancé : «Il va revenir, il va revenir…»

Elle se trompait.

haut