Accueil Divertissement
 
 
JDM
Chronique de Sophie Durocher - Le meilleur et le pire de 2011

CHRONIQUE DE SOPHIE DUROCHER

Le meilleur et le pire de 2011

JDM
25-12-2011 | 05h00

Toute l'année, j'ai commenté pour vous la scène culturelle, d'abord dans le Cahier weekend, puis dans ma chronique Culture et médias. Voici les coups de coeur, coups de gueule, moments forts et autres instants mémorables qui ont marqué mon année 2011.

La chanson la plus vraie

La remplaçante, Maxime Landry

Dans son album L'avenir entre nous, Maxime Landry chante une chanson qui m'est allée droit au coeur. La première fois que je l'ai entendue, j'ai éclaté en sanglots dans mon auto. La remplaçante, écrite par Lynda Lemay, décrit avec beaucoup de justesse le rôle difficile de la belle-mère, qui prend soin des enfants de son chum, mais qui ne reçoit pas toujours en échange la tendresse ou la reconnaissance qu'elle mérite.

Le comédien le plus flyé

François Papineau dans Ha Ha!...

Dans cette pièce de Réjean Ducharme, mise en scène par Dominic Champagne, présentée au TNM, on a beaucoup parlé des rôles féminins. Mais c'est François Papineau qui a, selon moi, volé la vedette dans son rôle d'intellectuel grognon qui ressemblait étrangement à un des frères Marx. On ne dira jamais assez à quel point il est un très grand comédien!

Le pétard mouillé de l'année

Le reportage d'Enquête sur Quebecor

Dégager un reporter pendant un an pour accoucher d'un reportage aussi bâclé et aussi biaisé, on se serait attendu à plus de rigueur de la part de Radio-Canada. On a très hâte à 2012 pour voir si la SRC va enquêter sur Power Corp. ou sur Gesca.

Le chien le plus craquant de l'année

Uggie dans le film The Artist

Voler la vedette au très photogénique Jean Dujardin, il faut le faire! Mais cette star canine est absolument formidable dans ce film muet en noir et blanc. Un grand talent pour la comédie!

Le plus beau moment de poésie

Odysseo de Cavalia

Chaque minute de ce spectacle exceptionnel m'a touchée jusqu'au plus profond de l'âme. Que de tendresse entre les humains et les chevaux! Normand Latourelle et toute sa troupe nous ont offert des images d'une très grande beauté qu'on n'est pas près d'oublier. Merci !

Le plus beau moment de poésie

Odysseo de Cavalia

Chaque minute de ce spectacle exceptionnel m'a touchée jusqu'au plus profond de l'âme. Que de tendresse entre les humains et les chevaux! Normand Latourelle et toute sa troupe nous ont offert des images d'une très grande beauté qu'on n'est pas près d'oublier. Merci !

Le plus grand manque de transparence

Radio-Canada

La Société d'État s'est opposée à la commissaire à l'information Suzanne Legault. Certains commentateurs se sont demandé pourquoi les journalistes de Quebecor ont fait autant de demandes d'accès à l'information auprès de Radio-Canada, mais ils auraient plutôt dû se demander pourquoi les journalistes des autres groupes de presse en ont fait si peu.

Le plus joli minois

Celui de Karine Vanasse dans Esquire

Poser en petite tenue pour un magazine masculin américain aurait pu s'avérer très osé ou catastrophique. Mais Karine a su injecter beaucoup de bon goût et de classe en posant en petit lutin de Noël pour ce magazine réputé, un beau cadeau pour les lecteurs fans de son personnage de Colette Valois dans la série Pan Am à ABC.

Le rocker le plus courageux

Lucien Francoeur

En dénonçant, dans les pages du Journal de Montréal l'état pitoyable du système d'éducation au Québec, il a eu le front de brasser la cage et de tirer la sonnette d'alarme. Il s'est vidé le coeur en criant: «L'éducation, c'est le bordel.» C'est «aut'chose» que ce qu'on entend d'habitude.

L'artiste qui a dû se retourner dans sa tombe

Nelly Arcan

Pauvre Nelly. Elle a été au coeur de deux débats: le premier à la suite de la parution d'un texte posthume où elle se plaignait d'avoir été maltraitée à Tout le monde en parle. L'autre autour de la parution d'une biographie bâclée, sans source fiable, qui faisait affront à sa mémoire. Dans les deux cas, cette auteure de talent méritait mieux que ça.

La langue la plus malmenée

Le français

Un entraîneur unilingue anglo- phone pour le Canadien, un Vérificateur général unilingue anglophone, un juge unilingue anglophone et des noms de commerce de plus en plus nom- breux dans la langue de Mordecai Richler : 2011 n'aura pas été une bonne année pour la langue de Michel Tremblay.

Le livre le plus bouleversant

Une femme fuyant l'annonce, de David Grossman

Le livre a reçu le prix Médicis étranger et est aussi sélectionné pour le Prix des libraires du Québec 2012. C'est l'histoire d'une mère israélienne qui fuit Jérusalem pour échapper à l'annonce de la mort de son fils, qui participe à une mission militaire. Le fils de l'auteur est lui-même mort à la guerre pendant que Grossman écrivait ce livre. Bouleversant et émouvant, ce livre nous permet de mieux comprendre, de l'intérieur, les ravages des conflits, où qu'ils aient lieu.

Le spectacle le plus attendu et le moins réussi

Immortal, du Cirque du Soleil

Quelle déception! Le Cirque, qui habituellement nous épate, a vraiment fait patate. Ce n'est pas parce que Michael Jackson avait un côté «bling bling» qu'il fallait lui faire un spectacle hommage qui soit «quétaine».

Le retour sur scène le plus réussi

Céline Dion à Las Vegas

Je vous avoue que j'ai eu des frissons quand le grand drap blanc s'est détaché de la scène du Colosseum pour révéler l'orchestre pendant que notre star québécoise québécoise chantait Open Arms. Quelle classe! Quelle puissance! Et tout ça, quelques mois seulement après avoir accouché de jumeaux…

Le débat le plus stérile

Karkwa et Coca Cola

Difficile de croire qu'en 2011 on ait encore reproché à des artistes qui ont de la difficulté à joindre les deux bouts dans un marché hypercompétitif de gagner leur croûte en vendant les droits d'une de leurs chansons.

Le débat le plus intelligent

Bertrand Cantat

Oui, il s'est dit toutes sortes de choses au sujet de la participation de Cantat – qui a tué sa compagne Marie Trintignant – à une pièce de théâtre au TNM. Mais rarement au Québec avait-on discuté ainsi sur la place publique de questions d'art et d'éthique avec autant de profondeur.

haut