Agence QMI
Agence QMI

Plusieurs orchestres se dissocient de Charles Dutoit

Plusieurs orchestres se dissocient de Charles Dutoit

Photo d'archives

Agence QMI

À travers la planète, plusieurs grands orchestres réagissent aux allégations d'agression sexuelle contre le chef d'orchestre Charles Dutoit.

C'est le cas de l'Orchestre de Londres, qui a retiré Charles Dutoit de ses fonctions et qui veut prendre le temps de faire la lumière sur les allégations d'agressions sexuelles.

Même chose pour l'Orchestre de Cleveland qui essaie maintenant de trouver un remplaçant à Charles Dutoit pour les concerts du 22 et 24 février, qu'il était supposé diriger.

Les orchestres de Boston et de New York ont également pris des actions semblables.

Ces réactions ont lieu après que trois chanteuses d'opéra et une musicienne aient accusé Charles Dutoit d'agression sexuelle.

Elles reprochent notamment à celui qui a dirigé l'Orchestre symphonique de Montréal durant 25 ans de les avoir retenues physiquement, d'avoir mis sa langue dans leur bouche et de s'être collé à elles.

Questionné sur le titre de l'Ordre de Montréal qu'il a reçu l'an dernier, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, compte laisser les procédures judiciaires suivre leur cours avant de prendre une décision.

«On va suivre l'histoire. Je pense que ce qui est important, c'est que depuis plusieurs mois plus de personnes se sentent plus libres de parler de ce genre de situations malheureuses et qu'on ne souhaite pas», a dit Valérie Plante.

«Une chose dont je veux m'assurer c'est de ne pas réagir au quart de tour, il faut prendre le temps d'entendre les histoires», a-t-elle ajouté.

Rappelons qu'il n'y a toujours pas eu de plaintes formelles contre le chef d'orchestre, même si des orchestres de partout dans le monde ont déjà mis fin à leurs collaborations avec Charles Dutoit.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos