Yan Lauzon
Agence QMI

Leonard Cohen sous toutes ses formes au MAC

Leonard Cohen sous toutes ses formes au MAC

Leonard Cohen Photo d'archives

Yan Lauzon

L'ambitieuse exposition consacrée au regretté Leonard Cohen au Musée d'art contemporain de Montréal (MAC) sera composée de 18 oeuvres uniques et permettra l'écoute de pièces inédites.

S'intéressant aux importantes réalisations musicales, mais aussi littéraires, du célèbre artiste montréalais, «Leonard Cohen - Une brèche en toute chose / A Crack in Everything» retracera cinq décennies de création à compter du 9 novembre.

Le résultera sera le fruit de deux années d'efforts amorcés avant la mort de Leonard Cohen. Ce dernier a accepté que le musée puise dans tout ce qu'il a fait.

«Il était ravi qu'un musée puisse dédier du temps, des énergies et des ressources pour lui rendre hommage. Il voulait surtout que son lègue soit le sujet d'une conversation culturelle contemporaine, pas que ce soit une exposition d'artéfacts de sa famille, de ses amis ou de ses habits», précise John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du MAC.

Le départ du sujet, le 7 novembre 2016, a par contre donné une autre signification à cette initiative.

«On avait des fantasmes de pouvoir l'accompagner à travers l'exposition, lui montrer toutes les démarches des artistes, mais malheureusement, il est décédé. C'est devenu une exposition encore plus importante, une exposition commémorative», confie M. Zeppetelli.

Littérature et danse

Vaste projet multilingue, l'exposition s'intéressera bien sûr aux écrits de Leonard Cohen, dont ses nombreux poèmes. Un colossal travail de traduction est donc entre les mains des instigateurs du projet. Une oeuvre bâtie grâce à des phrases créées par l'auteur sera aussi projetée sur le Silo no 5 dans le Vieux-Port.

Inspirée par celui qui est né en 1934, la danseuse contemporaine Clara Furey - fille de Carole Laure - donnera quant à elle du mouvement à l'ensemble en offrant pas moins de 90 représentations d'une pièce dans laquelle il sera question d'amour et de désir.

Les chansons

Les plus grands admirateurs de celui qui a composé l'indémodable «Hallelujah» auront aussi droit à des nouveautés.

«Nous voulions avoir un espace où des chansons allaient seulement être offertes là. Ces pièces ne seront pas disponibles sur internet et ne jouiront jamais d'une sortie», assure Victor Shiffman, commissaire invité du MAC.

Côté musical, plusieurs artistes revisiteront le catalogue de l'artiste. Ariane Moffatt enregistra d'ailleurs une reprise de «Famous Blue Raincoat» accompagnée par l'Orchestre symphonique de Montréal.

Présentée à compter du 9 novembre, «Leonard Cohen - Une brèche en toute chose / A Crack in Everything» sera à l'affiche jusqu'au 9 avril 2018.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos