AFP
AFP

Moby sort un album surprise

Moby sort un album surprise

MobyPhoto AFP

AFP

Le chanteur et musicien américain Moby, connu pour son électro sombre, a sorti lundi un nouvel album qui sera disponible gratuitement en téléchargement.

Richard Melville Hall, de son vrai nom, fervent critique du président Donald Trump, revient avec l'album «More Fast Songs About the Apocalypse», le deuxième de son projet Moby and the Void Pacific Choir.

Dans le cadre de ce projet, le DJ avait déjà sorti un album en octobre 2016, «These Systems are Failing», aux sonorités punk rock et synthétique.

Moby a accompagné la sortie de son nouvel album d'un communiqué de presse sarcastique, dans une pique au président Trump, qu'il a décrit par le passé comme «raciste et misogyne». Il s'est ainsi présenté comme John Miller, un pseudonyme que le président républicain avait utilisé lorsqu'il n'était encore qu'un magnat de l'immobilier pour parler à des journalistes en se faisant passer pour un porte-parole imaginaire.

Le communiqué, émaillé de fautes de frappes, décrit Moby comme «vieux et triste», et la musique comme «très bruyante», tout en détournant le slogan de campagne de Donald Trump, «Make America Great Again».

L'album, toutefois, n'est pas réellement politisé et le musicien revisite plutôt ses thèmes de prédilection, notamment l'écologie et le désespoir.

L'une des chansons les plus puissantes de l'opus, «There's Nothing Wrong with the World There's Something Wrong with Me», avec un riff de guitare et de clavier, reflète son angoisse.

Ce New-Yorkais de 51 ans a débuté dans les années 1980 sur la scène punk hardcore, mais n'a percé réellement que dans les années 1990 en tant que DJ.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos