Wenn

Rita Ora quitte enfin la maison de disques de Jay Z

Rita Ora quitte enfin la maison de disques de Jay Z

Rita Ora.Photo AFP

La lutte entre Rita Ora et Roc Nation est finalement terminée. La chanteuse est libre d'aller voir ailleurs.

Roc Nation a l'an dernier poursuivi Rita Ora pour avoir rompu son contrat d'enregistrement et ne pas avoir délivré les albums qu'elle devait produire.

La star avait de son côté porté plainte quelques semaines plus tôt en Californie, assurant que les dirigeants de la société ne s'occupaient plus de ses projets, privilégiant le bien-être et le futur des athlètes professionnels et d'autres branches, comme le service d'écoute en continu de Jay Z, Tidal, à sa carrière.

Les avocats représentant Roc Nation ont déposé leur dossier à New York, assurant que la société avait dépensé plus de 2 millions de dollars en marketing et en développement pour le deuxième album de Rita Ora, qui n'est toujours pas sorti.

Depuis qu'elle a signé avec la maison de disques en 2008, la chanteuse n'a sorti qu'un album, Ora, en 2012, alors que son contrat en commandait cinq, selon Roc Nation. Afin de se séparer de la compagnie l'an dernier, elle avait demandé un jugement déclaratif, assurant que son contrat signé en 2008 lorsqu'elle avait 18 ans était inapplicable, et qu'il violait la loi californienne.

Le bras de fer serait aujourd'hui terminé, puisqu'un nouveau document signé à la Cour suprême de New York par Rita Ora et les partenaires de Jay Z semble avoir réglé leurs différends.

La star est désormais libre de signer un nouveau contrat. Elle a laissé entendre qu'elle s'apprêtait à le faire ce week-end sur Snapchat, en publiant la photo d'une pile de papiers masquée par deux fleurs et accompagnée de la légende: «L'heure des contrats!».

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Previous Next

Vidéos

Photos