Isabelle Verge
Agence QMI

Céline rend un vibrant hommage à René Angélil

Isabelle Verge

C'est avec énormément d'émotions que Céline Dion est remontée sur la scène du Colosseum à Las Vegas mardi soir, la première fois depuis le décès de son amoureux et ancien gérant René Angélil.

Le début du spectacle était consacré à l'homme de sa vie. Il a commencé avec une vidéo concoctée par Stéphane Laporte, un grand complice de l'impresario vedette, retraçant la vie d'Angélil décédé d'un cancer de la gorge en janvier dernier.

Des photos de lui poupon, avec ses parents, des images du temps des Baronets, de son mariage avec Céline à la basilique Notre-Dame, des photos de René-Charles jouant au golf avec son père, de la rencontre du couple avec le pape et Nelson Mandela et de différents moments marquants de Céline en spectacle ont été présentées au public, ainsi qu'à tous ceux et celles qui regardaient cet hommage en direct sur le web.

Cette vidéo se terminait sur les paroles de René Angélil : «Thank you very much, have a great night everyone» (Merci beaucoup, passez une belle soirée).

Le rideau s'est ensuite levé sur Céline Dion, en robe noire scintillante, qui avait un regard aussi fort que mélancolique. Le public s'est automatiquement levé et a applaudi la diva québécoise. Quelques secondes plus tard, celle-ci entamait la chanson With One More Look At You du film A Star is Born, une comédie musicale datant de 1976 mettant en vedette Barbra Streisand, une des grandes idoles de la star.

Beaucoup d'émotions étaient perceptibles dans son interprétation, empreinte des derniers événements. Au milieu de la chanson, sa voix a quasiment craqué, mais telle une force de la nature et avec l'aide d'une deuxième ovation du public, elle a terminé sa performance.

«Il est avec moi sur scène»

«J'ai répété dans mon garde-robe, et c'était beaucoup mieux que ça», a dit Céline Dion qui a semblé avoir quelques difficultés avec son oreillette. «On est là pour toi!», «C'était parfait!», criaient des fans après sa performance.

«Toute ma vie, je n'ai eu que d'yeux pour mon mari, qui s'asseyait ici soir après soir (...) Quand je ferme les yeux, je le sens toujours sur la scène avec moi (...) Rien ne changera ça, a-t-elle commencé en essuyant ses larmes (...) C'est assez exceptionnel que même s'il n'est plus avec moi physiquement, il est plus que jamais présent.»

Elle a parlé de la confiance qu'elle avait en lui, de la façon dont il trouvait le bon moyen de lui faire des critiques constructives, de sa gentillesse et de leur amour.

«C'est le seul homme que je n'ai jamais connu, et il me faisait toujours sentir comme si on était à notre premier rendez-vous (...) On était un, et rien n'a changé. On sera toujours un, a-t-elle dit avec aplomb et douceur à la fois. Je n'entends peut-être pas sa voix maintenant, mais je lui parle et je pense à lui tout le temps. Je sais qu'il m'entend.»

«Maintenant il me dit d'arrêter de parler et de commencer à chanter», a-t-elle dit à la blague avant de dire quelques mots en français.

«Je ne vivrai jamais sans René, il est toujours avec moi. Merci pour vos mots, vos gestes, vos silences et tout votre amour», a dit la chanteuse dans sa langue maternelle. Elle refera cet hommage lors de ses représentations des trois prochaines semaines.

Elle a commencé le spectacle avec la chanson Where Does My Heart Beat Now, qui l'a fait connaître aux États-Unis, pour poursuivre avec Because You Loved Me.

Admirateurs de partout

Les spectateurs étaient fébriles. Chine, Pays-Bas, États-Unis, France, ils sont venus de partout afin de soutenir celle qui leur a, à sa façon, tant donné.

«C'est la première fois que j'ai ce «feeling». Je le sens au-dessus de nous, je le sens présent. Je pense à Céline qui va monter sur la scène pour la première fois sans son gérant», a dit une Québécoise qui a vu Céline Dion une centaine de fois en spectacle à TVA Nouvelles, quelques minutes avant le début du spectacle.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos