Isabelle Verge
Agence QMI

Grammy Awards: mince récolte pour les artistes canadiens

Grammys 2016: les gagnants et moments forts

Voir en plein écran

Isabelle Verge

Ça n'a pas été la récolte du siècle pour les artistes canadiens au gala des prix Grammy 2016 lundi soir. The Weeknd a mis la main sur deux récompenses alors qu'il avait la possibilité de ramener sept trophées à la maison. Justin Bieber est reparti avec son premier Grammy, alors que Drake est rentré complètement bredouille.

Abel Tesfaye alias The Weeknd, la nouvelle sensation de l'heure venant de Scarborough en Ontario, a quant à lui gagné dans la catégorie «meilleure interprétation R&B» pour la pièce Earned It ainsi que celle de «meilleur album contemporain» pour son opus Beauty Behind The Madness.

Il a pris la scène d'assaut en début de gala avec son méga tube I Can't Feel My Face. Il est apparu entre trois murs et une foule de jeux de lumière, à l'image du spectacle qu'il a donné au Centre Bell il y a quelques semaines. Puis, il a changé complètement de ton en entamant In The Night, accompagné d'un violoncelle. Une performance beaucoup plus douce montrant une autre facette du chanteur, mettant surtout en valeur cette merveilleuse voix de fausset. Il a mérité la première ovation de la soirée.

Bieber gagne son premier Grammy

Justin Bieber est reparti avec le trophée de la meilleure chanson dance pour sa collaboration avec Skrillex et Diplo sur la pièce Where Are Ü Now.

Après avoir gagné son tout premier Grammy, il est monté seul sur scène pour chanter un extrait de Love Yourself, dans une version acoustique très réussie. Bieber est ensuite aller rejoindre Jack Ü, duo formé des deux célèbres DJs, pour interpréter la chanson qui leur a valu un prestigieux trophée.

Quant au rappeur Drake, dont la chanson Hotline Bling n'arrête pas de tourner dans les radios, il s'est fait ravir tous ses prix par Kendrick Lamar, un des grands gagnants de la soirée.

Le flûtiste torontois Ron Korb, le Cubano-Canadien Alex Cuba, le groupe électro-dance Caribou, Yannick Nézet-Séguin (opéra), Marc-André Hamelin (musique de chambre) et Matt Maher (musique chrétienne contemporaine) sont malheureusement tous repartis les mains vides.

Mention spéciale à Charles Moniz qui fait partie de l'équipe à qui on doit le succès Uptown Funk, de Bruno Mars et Mark Ronson, et qui a remporté le trophée dans la prestigieuse catégorie «enregistrement de l'année» ainsi que «meilleur duo pop/performance de groupe».

De bons mots pour René Angélil

La photo de René Angélil a défilé alors que le public et les téléspectateurs disaient au revoir aux grands qui nous ont quittés cette année. Parmi les moments à retenir sur le tapis rouge, il faut absolument souligner l'anecdote qu'a racontée Josh Groban à propos de l'impresario vedette pour lui rendre hommage.

À 16 ans, Groban été engagé comme choriste pour un spectacle de Céline Dion. Lorsqu'il a rencontré la diva à l'arrière-scène, il était accompagné de son père. Ce dernier avait amené sa caméra, histoire d'immortaliser le moment. «Les agents de sécurité lui ont dit de ne pas filmer. René était là, et leur a dit que c'était correct, que c'était mon père et qu'il voulait vivre le moment. C'était le genre d'homme qu'il était», a mentionné le chanteur en entrevue à la chaîne City.

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos